Freezone S'inscrire

Orange annonce la cession d’une partie de son réseau fibre optique, avec pour objectif de soutenir le déploiement en zone rurale

Orange annonce la création d’une filiale Orange Concessions co-contrôlée avec plusieurs investisseurs, afin de soutenir ses efforts de déploiement de la fibre optique dans les zones moins denses, tout en partageant les efforts d’investissements avec des partenaires.

Afin de soutenir son investissement dans la fibre optique dans les zones moins denses et de mieux valoriser ses infrastructures, Orange avait annoncé la création d’une filiale Orange Concessions à laquelle pourraient se joindre des investisseurs. Ce vendredi, l’opérateur historique a annoncé un accord exclusif pour la cession de 50 % de ladite filiale, valorisée à 2,675 milliards d’euros. "Il s’agit là d’une étape essentielle dans la mise en œuvre de notre plan stratégique Engage2025", note Stéphane Richard, PDG d’Orange.

Le choix s’est donc porté sur un consortium formé par La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), CNP Assurances (CNP) et EDF Invest, qui en détiendront 50 %. La transaction doit être bouclée d’ici fin 2021. Le telco souligne qu’il "disposera d’une option d’achat à terme lui permettant de prendre le contrôle et de consolider Orange Concessions".

Orange en profite pour réaffirmer ses ambitions. "Avec 23 réseaux d’initiatives publiques (RIP) représentant plus de 4,5 millions de prises FTTH construites ou à construire, Orange Concessions sera le premier opérateur en France des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) déployés et opérés pour le compte des collectivités territoriales", explique l’opérateur historique.

Celui-ci rappelle également disposer d’un "appareil industriel efficace et éprouvé" avec lequel il continuera d’assurer le déploiement et la maintenance. "Les réseaux opérés par Orange Concessions pour le compte des collectivités territoriales sont ouverts à l’ensemble des opérateurs", indique enfin le telco.

Retrouvez toute l'actualité de la fibre optique

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (17)
Afficher les 2 premiers commentaires...
Posté le 23 janvier 2021 à 14h07 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Dans le système actuel dans lequel on vit, il faut toujours comprendre l'inverse de ce qu'on nous dit =

O***** annonce la cession (contrôlée, en partie, ...?) d’une partie de son réseau (pourri) fibre optique, avec pour objectif de freiner le déploiement en zone rurale.

Posté le 23 janvier 2021 à 16h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ZorgZorg a écrit

En effet tu n'y comprends rien...

 C'est un peu cour, développe moi aussi je veut comprendre.

Posté le 23 janvier 2021 à 16h50 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Oups veux

Posté le 23 janvier 2021 à 18h57 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
adonf a écrit

 C'est un peu cour, développe moi aussi je veut comprendre.

je suis pas spécialiste, mais ce que moi je comprends, c'est que Orange souhaite se renforcer sur les réseaux de fibre optique jusqu'à l'abonné.

la création d'une filiale, dans laquelle il peut s'appuyer sur des partenaires financier, lui permet d'atteindre ses objectifs sans devoir investir la totalité sur ses fonds propres ou avec de la dette, tout en gardant le contrôle opérationnel.

il faut préciser que cette filiale concerne uniquement les RIP, Orange anticipe une consolidation du secteur et se donne ainsi des capacités de rachat d'autres opérateurs d'infrastructures pour se renforcer.

à terme, l'objectif peut être de conserver une position de leader sur l'exploitation de la boucle locale fibre, après l'extinction programmée de la boucle locale cuivre pour laquelle Orange est en situation de monopole.

voilà c'est mon analyse personnelle, je ne prétends pas tout savoir, peut-être que d'autres auront un point de vue différent ?

Posté le 23 janvier 2021 à 19h01 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
benjdu a écrit

je suis pas spécialiste, mais ce que moi je comprends, c'est que Orange souhaite se renforcer sur les réseaux de fibre optique jusqu'à l'abonné.

la création d'une filiale, dans laquelle il peut s'appuyer sur des partenaires financier, lui permet d'atteindre ses objectifs sans devoir investir la totalité sur ses fonds propres ou avec de la dette, tout en gardant le contrôle opérationnel.

il faut préciser que cette filiale concerne uniquement les RIP, Orange anticipe une consolidation du secteur et se donne ainsi des capacités de rachat d'autres opérateurs d'infrastructures pour se renforcer.

à terme, l'objectif peut être de conserver une position de leader sur l'exploitation de la boucle locale fibre, après l'extinction programmée de la boucle locale cuivre pour laquelle Orange est en situation de monopole.

voilà c'est mon analyse personnelle, je ne prétends pas tout savoir, peut-être que d'autres auront un point de vue différent ?

Pas mieux embarassed

Avatar du membre
msg
Envoyer message
 
5098 points
Posté le 23 janvier 2021 à 20h24 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Comme toujours ... privatiser les bénéfices , socialiser les pertes (petits porteurs) !

Posté le 23 janvier 2021 à 20h54 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
benjdu a écrit

je suis pas spécialiste, mais ce que moi je comprends, c'est que Orange souhaite se renforcer sur les réseaux de fibre optique jusqu'à l'abonné.

la création d'une filiale, dans laquelle il peut s'appuyer sur des partenaires financier, lui permet d'atteindre ses objectifs sans devoir investir la totalité sur ses fonds propres ou avec de la dette, tout en gardant le contrôle opérationnel.

il faut préciser que cette filiale concerne uniquement les RIP, Orange anticipe une consolidation du secteur et se donne ainsi des capacités de rachat d'autres opérateurs d'infrastructures pour se renforcer.

à terme, l'objectif peut être de conserver une position de leader sur l'exploitation de la boucle locale fibre, après l'extinction programmée de la boucle locale cuivre pour laquelle Orange est en situation de monopole.

voilà c'est mon analyse personnelle, je ne prétends pas tout savoir, peut-être que d'autres auront un point de vue différent ?

Bon point de vue en espérant que ça soit la véritable direction prise par Orange !!

Posté le 23 janvier 2021 à 22h53 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jeremy57100 a écrit

Dans le système actuel dans lequel on vit, il faut toujours comprendre l'inverse de ce qu'on nous dit =

O***** annonce la cession (contrôlée, en partie, ...?) d’une partie de son réseau (pourri) fibre optique, avec pour objectif de freiner le déploiement en zone rurale.

Critiquer un réseau que les autres opérateurs utiliserons (sont free qui ne déploie aucun RIP) montre bien que toi tu n’as pas compris ;)

Posté le 24 janvier 2021 à 01h35 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Voilà le but ...
Redorer le cours de Bourse
Le patron espère aussi qu'en montrant la valeur considérable de ces réseaux, les investisseurs changeront de regard sur le groupe. « Quand je vois le cours d'Orange à 9,60 euros, le décalage est flagrant entre notre valorisation boursière et la valeur des actifs que nous détenons », martèle Stéphane Richard. Pour enfoncer le clou, le patron donnera prochainement des précisions sur deux autres projets du même ordre : l'ouverture du capital de ses tours mobiles en France et en Espagne, et celle de son réseau de fibre optique en Pologne.
Grâce au cash que l'opération avec la Caisse des dépôts va faire rentrer dans ses caisses, Orange calcule en outre que son ratio d'endettement (dette nette/EbitdaaL) diminuera de 0,12 point.
Sébastien Dumoulin les ECHO

Engagé 2025= c'est plein pot, trois mots.IA,Digitalisation,concession

...il faut relire les articles passes et croisés et décrypte...

Posté le 24 janvier 2021 à 01h57 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

msg a écrit

Comme toujours ... privatiser les bénéfices , socialiser les pertes (petits porteurs) !

Oui enfin là quand on voit la nature de l'actionnariat on reste plutôt dans la sphère publique : caisse des dépôts, EDf, CNP assurances...

Posté le 24 janvier 2021 à 10h14 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
wapamat a écrit

msg a écrit

Comme toujours ... privatiser les bénéfices , socialiser les pertes (petits porteurs) !

Oui enfin là quand on voit la nature de l'actionnariat on reste plutôt dans la sphère publique : caisse des dépôts, EDf, CNP assurances...

salut

ben oui c est l ADN des entreprises Française no risque toujours l'assurance publique au cas ou 

Posté le 24 janvier 2021 à 12h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jeremy57100 a écrit

Dans le système actuel dans lequel on vit, il faut toujours comprendre l'inverse de ce qu'on nous dit =

O***** annonce la cession (contrôlée, en partie, ...?) d’une partie de son réseau (pourri) fibre optique, avec pour objectif de freiner le déploiement en zone rurale.

Figurez-vous que c'est l'inverse, il vaut mieux qu'Orange ne fibre pas. Dans le 42 les seules zones non finies sont celles gérées par Orange.

Posté le 25 janvier 2021 à 09h41 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
benjdu a écrit

je suis pas spécialiste, mais ce que moi je comprends, c'est que Orange souhaite se renforcer sur les réseaux de fibre optique jusqu'à l'abonné.

la création d'une filiale, dans laquelle il peut s'appuyer sur des partenaires financier, lui permet d'atteindre ses objectifs sans devoir investir la totalité sur ses fonds propres ou avec de la dette, tout en gardant le contrôle opérationnel.

il faut préciser que cette filiale concerne uniquement les RIP, Orange anticipe une consolidation du secteur et se donne ainsi des capacités de rachat d'autres opérateurs d'infrastructures pour se renforcer.

à terme, l'objectif peut être de conserver une position de leader sur l'exploitation de la boucle locale fibre, après l'extinction programmée de la boucle locale cuivre pour laquelle Orange est en situation de monopole.

voilà c'est mon analyse personnelle, je ne prétends pas tout savoir, peut-être que d'autres auront un point de vue différent ?

Tu as tout dit, à court terme, si Orange à par exemple 1milliard à investir dans un réseau fibre, tout seul il peut fibrer disons 1Million de prise. En vendant 50% de l'entreprise, il peut donc fibrer ce million de prise en en n'investissant que 500millions d'euros. Et donc utiliser les 500 millions à autre chose, et pourquoi pas fibrer 1Million de prises supplémentaires. Dans la période d'investissement, c'est donc absolument gagnant, mais c'est ensuite que cela se gâte. Par ce que bien sur, les bénéfices engendrés sur le réseau déployé sont divisés entre les actionnaires, et donc Orange n'en gagnera plus que 50% aussi. Donc à terme, cela touche à la rentabilité de l'entreprise, sauf à racheter plus tard des parts des investisseurs, mais c'est une autre histoire ! 

Bref c'est toujours le dilemme avec un montant donné, est ce que je fait "petit" à 100% à moi, ou je fait "grand" à plusieurs. 

Dans l'immédiat, je pense que le gagnant est le consommateur, qui devrait pouvoir bénéficier de plus de prises à court terme. 

Posté le 25 janvier 2021 à 10h36 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jvachez a écrit

Figurez-vous que c'est l'inverse, il vaut mieux qu'Orange ne fibre pas. Dans le 42 les seules zones non finies sont celles gérées par Orange.

En majorité les problèmes de finalisation de déploiement ne concernent pas Orange mais SFR... On ne peut faire d'un cas (à vérifier) une règle

Posté le 27 janvier 2021 à 19h15 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Surtout par flemme de l’entretenir malgré les avertissements de l’état, et en plus y a pas les budgets tout l’argent part pour engraisser les dirigeants 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide