Freezone S'inscrire

Fibre optique : l’État et les opérateurs appelés à plus de mobilisation pour les zones rurales

Deux députés très au fait du sujet au sein de l’Assemblée Nationale viennent de présenter un rapport sur l’avancement du plan France Très Haut Débit. Ils invitent l’État et les opérateurs à une mobilisation plus importante dans les zones peu denses qui pourraient s’en tenir au mix technologique.

Pour rappel, le gouvernement a fixé à 2022 le très haut débit (au moins 30 Mbit/s) pour tous avec un mix de technologies (incluant le satellite et le THD Radio), et à 2025 le très haut débit pour tous via la fibre optique. 

Laure de la Raudière (Agir) et Éric Bothorel (LREM) ont récemment présenté un rapport sur l’avancement du plan THD devant la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale. S’ils ont effectivement constaté du positif, ils n’ont pas manqué d’appeler à la vigilance en ce qui concerne les zones rurales, pour lesquelles a, rappelons-le, été rouvert le guichet du THD, fermé fin 2017. Cette réouverture s’est d’ailleurs accompagnée d’une enveloppe de 144 millions d’euros ayant fait grincer quelques dents, car jugée insuffisante, mais aussi parce qu’elle est le fruit d’un rabotage sur les 3,3 milliards de financements des RIP. 

Laure de la Raudière et Éric Bothorel estiment qu’il faudrait une rallonge gouvernementale supplémentaire de 100 millions pour amener la fibre optique dans les 2,7 millions de locaux de 25 départements n’ayant pas encore de financement déterminé. Ils militent d’ailleurs pour l’inscription de ce coup de pouce dans le Projet de Loi de Finances 2021, à défaut de son apparition dans celui de 2020 qui avait pourtant été réclamé par les collectivités. Pour pouvoir constituer cette enveloppe, Laure de la Raudière et Éric Bothorel suggèrent des rapports plus réguliers pour avoir une idée claire des fonds non utilisés et potentiellement réattribuables.

Selon eux, il faut aller au-delà du simple souhait d’une "généralisation de la fibre en 2025" et mettre tous les moyens possibles en oeuvre. "L’État doit mobiliser davantage de moyens pour aider les collectivités engagées dans le déploiement des RIP", a lancé Éric Bothorel. Comme indiqué dans un précédent rapport datant de 2017, l’objectif est surtout que la solution intermédiaire ne devienne pas pour certains citoyens la solution pérenne en lieu et place de la fibre optique.

Source : DegroupNews

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (13)
Posté le 24 janvier 2020 à 15h57 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Le rat des champ et le rat des villes, chers à La Fontaine.. C'est clair que, souvent, le premier est mal loti, en France, que ce soit en gsm ou fixe ^^ Et sur nos frontons on lit égalité ?! ;-D

Posté le 24 janvier 2020 à 16h01 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Une mutualisation de ces réseaux aurait, peut-être, pu être imposée par le législateur, ce qui aurait évité des doublons et permis d'abaisser les coûts, voire d'améliorer la couverture ?!

Posté le 24 janvier 2020 à 16h32 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

c'est lent et long encore en ville encore plus en zone rurale

Posté le 24 janvier 2020 à 19h46 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Keymon a écrit

Une mutualisation de ces réseaux aurait, peut-être, pu être imposée par le législateur, ce qui aurait évité des doublons et permis d'abaisser les coûts, voire d'améliorer la couverture ?!

l'article parle de fibre optique, il n'y a doublon qu'en zone très dense... et même investissement public dans les zones rurales... tu as lu l'article avant de commenter ?

Posté le 24 janvier 2020 à 20h31 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Avant de partir à la conquête des zones rurales, ils feraient bien de finir de couvrir les zones urbaines. On va bientôt se retrouver avec des villages de 50 habitants fibré alors que des villes en IdF sont encore 512k

Posté le 24 janvier 2020 à 20h46 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter
Keymon a écrit

Le rat des champ et le rat des villes, chers à La Fontaine.. C'est clair que, souvent, le premier est mal loti, en France, que ce soit en gsm ou fixe ^^ Et sur nos frontons on lit égalité ?! ;-D

Faux

GranSol a écrit

c'est lent et long encore en ville encore plus en zone rurale

Et archi faux je prends pour exemple l’Oise qui est l’un des seul département à avoir amené la fibre dans les zones rurales (Par SFR et oui...étonnant...et pourtant) avant les grandes villes  et dans le département par exemple c’est plus de 10 000 km de fibre tirée déjà 

http://www.oise.fr/reseau/article/view/122942/thd-loise-1er-territoire-rural-fibre-deurope

Carte fibre France (et on voit l’Oise bien dessiné déjà 

https://oise-thd.fr/actus/tous-connectes-au-tres-haut-debit-en-2020/

En 2019 plus de 70% étaient éligible à la fibre 

https://fibre.guide/eligibilite/oise

Plusieurs articles avec les couacs aussi (et oui il y en a eu quand même un peu)

https://www.ariase.com/couverture/oise-60

Dernier ligne droite 

http://www.leparisien.fr/oise-60/derniere-ligne-droite-pour-la-fibre-optique-dans-les-campagnes-de-l-oise-08-09-2019-8148048.php


Donc juste une chose allez voir vos élus pour montrer que c’est possible d’avoir la fibre ;-) et vive la fibre dans les campagnes ;-)

Posté le 24 janvier 2020 à 20h57 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

ils veulent deployer un réseau, mais derrière, les moyens humains voir matériels ne sont pas au rendez-vous.
Je prend ma ville de près 6.000 habitants ont devait être fibrée à 100% fin 2017. En 2019 seul 55% de la commune est fibrée.

Posté le 24 janvier 2020 à 21h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

J'étais ravi cet été de traverser des communes arborant fièrement "village haut-débit".

Etant donné que ces zones rurales sont peu rentables pour les opérateurs,

Etant donné qu'ils ont des obligations de fibrage,

Etant donné que ces mêmes opérateurs doivent aussi y apporter le réseau mobile (zones blanches),

Etant donné que ces mêmes opérateurs doivent aussi y améliorer la qualité du réseau mobile (meilleur maillage, passer de 2 ou 3G à 4G avant la 5G, passer du hertzien à la fibre pour relier les pylônes),

Etant donné que l'un facilite l'autre et que l'autre ne va pas sans l'un,

...

Si personne n'y met du sien, ça risque d'être long, et quand je vois les multiples oppositions aux antennes, je pleure pour eux.

Je serais d'avis que les communes rurales qui facilitent la vie des opérateurs (mise à disposition de terrains bien placés pour la téléphonie mobile, sans opposition, retard, procès etc) soient privilégiées et plus rapidement raccordées que les autres communes. Et quand il n'y aura plus de crédit, il n'y aura plus de crédit. Les communes devront assumer à leur charge le fibrage en retard.

Et ce quel que soit l'opérateur fibre, ou le fournisseur de pylônes.

Et basta pour les autres.

Maires et administrés : faites vos choix !

Arborez fièrement "village 4G", "village haut-débit", ou assumez ainsi "village opposé à la 4G", "village opposé au haut-débit", "village bientôt mourant" si vous pensez que ça attire plus de monde et de recettes, taxes, et vie.

Posté le 25 janvier 2020 à 16h01 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

L'argent des impôts c'est pour les canadaires, et autres trucs vitaux. 

La fibre rurale c'est super. Ça peut inciter un geek à aller dans tel village. La fibre en ville seulement ça peut inciter un geek à rester en ville. C'est bien mieux contre la dispersion de l'habitat, contre la pollution, et contre la fin du monde.

Il reste pleins de gens rentables à fibrer en France, et encore 10^6 *+ à fibrer ailleurs sur la planète, avant de vouloir forcer le fibrage de territoires qui ont mieux à vendre que leur connectivity, ou qui peuvent se l'offrir.

#lemieuxestlennemidubien

Posté le 26 janvier 2020 à 03h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
DG33600 a écrit

J'étais ravi cet été de traverser des communes arborant fièrement "village haut-débit".

Etant donné que ces zones rurales sont peu rentables pour les opérateurs,

Etant donné qu'ils ont des obligations de fibrage,

Etant donné que ces mêmes opérateurs doivent aussi y apporter le réseau mobile (zones blanches),

Etant donné que ces mêmes opérateurs doivent aussi y améliorer la qualité du réseau mobile (meilleur maillage, passer de 2 ou 3G à 4G avant la 5G, passer du hertzien à la fibre pour relier les pylônes),

Etant donné que l'un facilite l'autre et que l'autre ne va pas sans l'un,

...

Si personne n'y met du sien, ça risque d'être long, et quand je vois les multiples oppositions aux antennes, je pleure pour eux.

Je serais d'avis que les communes rurales qui facilitent la vie des opérateurs (mise à disposition de terrains bien placés pour la téléphonie mobile, sans opposition, retard, procès etc) soient privilégiées et plus rapidement raccordées que les autres communes. Et quand il n'y aura plus de crédit, il n'y aura plus de crédit. Les communes devront assumer à leur charge le fibrage en retard.

Et ce quel que soit l'opérateur fibre, ou le fournisseur de pylônes.

Et basta pour les autres.

Maires et administrés : faites vos choix !

Arborez fièrement "village 4G", "village haut-débit", ou assumez ainsi "village opposé à la 4G", "village opposé au haut-débit", "village bientôt mourant" si vous pensez que ça attire plus de monde et de recettes, taxes, et vie.

Best commentaire ever sur le sujet +1 wink

Posté le 26 janvier 2020 à 15h54 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

En zone d’investissement privée on se trouve dans cette situation.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=199&v=R9bPHz_GHoI&feature=emb_logo

Je sait pas si c'est bien d'être en ville. 

Posté le 26 janvier 2020 à 16h23 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Quand projet THD en Bretagne,  on est déjà dans les choux si je puis dire. Aucune informations sur l'avancement ce qui veut tout dire.

Posté le 27 janvier 2020 à 12h09 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter
Oise en THD a écrit

Faux

Et archi faux je prends pour exemple l’Oise qui est l’un des seul département à avoir amené la fibre dans les zones rurales (Par SFR et oui...étonnant...et pourtant) avant les grandes villes  et dans le département par exemple c’est plus de 10 000 km de fibre tirée déjà 

http://www.oise.fr/reseau/article/view/122942/thd-loise-1er-territoire-rural-fibre-deurope

Carte fibre France (et on voit l’Oise bien dessiné déjà 

https://oise-thd.fr/actus/tous-connectes-au-tres-haut-debit-en-2020/

En 2019 plus de 70% étaient éligible à la fibre 

https://fibre.guide/eligibilite/oise

Plusieurs articles avec les couacs aussi (et oui il y en a eu quand même un peu)

https://www.ariase.com/couverture/oise-60

Dernier ligne droite 

http://www.leparisien.fr/oise-60/derniere-ligne-droite-pour-la-fibre-optique-dans-les-campagnes-de-l-oise-08-09-2019-8148048.php


Donc juste une chose allez voir vos élus pour montrer que c’est possible d’avoir la fibre ;-) et vive la fibre dans les campagnes ;-)

C’est vrai c’est bizarre qu’il n’y a que ce département en France qui a réussi le pari alors que les autres sont tous dans les choux

Comme quoi il y a des élus qui valent le coup apparement 

Et c’est pas fini...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide