Freezone S'inscrire

5G : Orange sort de ses gonds et s’oppose à une éventuelle exclusion de Huawei en France

Orange ne dispose pas d’antennes du géant chinois dans l’hexagone mais souhaite avoir la possibilité de se tourner vers Huawei. Si les premières autorisations ou refus sont attendues courant février du côté de l’agence nationale de la sécurité et des systèmes d’information, le PDG de l’opérateur historique ne garde pas sa langue dans sa poche.

Lors d’une conférence de presse, Stéphane Richard a fait part de son agacement autour de l’indécision européenne sur l’équipementier chinois. Sa position est claire : "J’espère que nous n’irons pas vers une exclusion de fait, qui ne serait pas dans l’intérêt de l’Europe. Je peux parfaitement admettre que l’on fasse jouer une préférence européenne ( Ericsson et Nokia, NDLR), d’autres privilégient leurs entreprises. Mais doit-on écarter Huawei ? C’est un pas que je ne franchis pas", a t-il lancé rapporte l’AFP avant de dénoncer "les fantasmes" autour de Huawei. Selon lui, rien ne prouve aujourd’hui que l’équipementier mène des activités d’espionnage, comme l’assure le gouvernement américain.

En réponse aux pouvoirs publics et notamment au directeur de l’Anssi lequel estime qu’en laissant les opérateurs totalement autonomes, "les questions de sécurité et de souveraineté ne seront pas prises en compte", Stéphane Richard sort de ses gonds  : "On nous donne presque l’impression d’être des abrutis qui achetons le moindre truc à la boutique du coin sans se préoccuper des principes de sécurité, c’est méprisant. On a l’impression que l’idée est que ceux qui construisent et exploitent les réseaux se fichent totalement de la sécurité et cela m’embête", a t-il martelé, pointant du doigt un manque de respect vis à vis "des ingénieurs et des spécialistes de la cybersécurité travaillant dans nos équipes".

En cas d’exclusion de Huawei en France, les conséquences pourraient alors être désastreuses pour Bouygues et SFR, utilisant en partie des équipements de ce dernier. S’ils n’obtiennent pas d’autorisation de passer par l’équipementier, tous deux seraient dans l’obligation de remplacer leurs antennes 3G et 4G pour des raisons de compatibilité. Les sommes à débourser seraient colossales. Pire encore, leur réseau serait par conséquent impacté pendant de nombreux mois et les abonnés pourraient filer à la concurrence. Sans Huawei, le coût du déploiement de la 5G en France augmenterait de 8 % à 29 % au cours des 10 prochaines années, a chiffré récemment Le Figaro.

 

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (21)
Afficher les 6 premiers commentaires...
Posté le 24 janvier 2020 à 12h02 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
André Dumont a écrit

De plus rien ne prouve que la Chine nous espionne, les USA, c'est prouvé depuis longtemps, rien qu'avec Facebook et Google, c'est une catastrophe, niveau pompage de données

Sauf que là on ne parle pas de données personnelles mais de données technologiques qui ne traînent pas sur FB. Ceci étant les Américains nous écoutent depuis longtemps alors la Chine peut bien le faire aussi ;-)

Posté le 24 janvier 2020 à 12h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jan51 a écrit

Je suis Huawei

Sauf qu'il a raison puisque la cyberdéfense du pays est effectuée par... Orange Cyber Défense. Donc que les experts consultés sont chez... Orange.

Posté le 24 janvier 2020 à 12h46 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
mouahahaha a écrit

Évidemment, SR prêche pour sa paroisse en balayant d'un revers de la main ce qui pourrait l'empêcher d'avancer.

Car il sait pertinemment que Huawei a plusieurs mois d'avance technologique sur ses concurrents. Et comme il veut être le 1er en France...

Mis à part le problème d'espionnage, en quoi prêche t'il pour SA paroisse ?

Que doit on comprendre en lisant la phrase "Orange ne dispose pas d’antennes du géant chinois dans l’hexagone mais souhaite avoir la possibilité de se tourner vers Huawei."

Et dans celle ci : "En cas d’exclusion de Huawei en France, les conséquences pourraient alors être désastreuses pour Bouygues et SFR, utilisant en partie des équipements de ce dernier.
S’ils n’obtiennent pas d’autorisation de passer par l’équipementier, tous deux seraient dans l’obligation de remplacer leurs antennes 3G et 4G pour des raisons de compatibilité." ?

Il est écrit qu'Orange veut avoir le choix.
Ne peut on y comprendre que si un des trois industriels est exclu alors les deux autres peuvent augmenter leurs tarifs ?

Posté le 24 janvier 2020 à 12h48 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
itouitou a écrit

Sauf qu'il a raison puisque la cyberdéfense du pays est effectuée par... Orange Cyber Défense. Donc que les experts consultés sont chez... Orange.

Oui, Orange Cyberdefense est le numéro un de la cybersécurité en Europe

Posté le 24 janvier 2020 à 14h09 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
dom751 a écrit
Il est écrit qu'Orange veut avoir le choix.

Ne peut on y comprendre que si un des trois industriels est exclu alors les deux autres peuvent augmenter leurs tarifs ?

Cela, c'est une crainte légitime. Moins de concurrence, dupole, cela permet facilement d'augmenter les prix, surtout avec une demande accrue avec opérateurs qui souhaitaient s'équiper Huawei, se retournant vers Nokia ou Ericson, avec des demandes urgentes (ne pas se faire coiffer sur le poteau par leurs concurrents).

Posté le 24 janvier 2020 à 14h51 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jan51 a écrit
Je suis Huawei

Il manque le "#"..

Posté le 24 janvier 2020 à 21h43 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
pepelemoko a écrit

Cela, c'est une crainte légitime. Moins de concurrence, dupole, cela permet facilement d'augmenter les prix, surtout avec une demande accrue avec opérateurs qui souhaitaient s'équiper Huawei, se retournant vers Nokia ou Ericson, avec des demandes urgentes (ne pas se faire coiffer sur le poteau par leurs concurrents).

C'est exactement ça...

Lorsque je lis les propos de Stéphane j'ai l'impression de lire en filigrane “J’espère que nous n’irons pas vers une exclusion de fait, qui ne serait pas dans l’intérêt d'Orange. Je peux parfaitement admettre que l’on fasse jouer une préférence européenne ( Ericsson et Nokia, NDLR), d’autres privilégient leurs entreprises. Mais doit-on écarter Huawei ? C’est un pas que je ne franchis pas car si Huawei est là avec ses très bons matériels (et prix bas d'après Martin et Patrick... qui n'auraient pas les moyens de se payer Nokia et Ericson), cela permettra de faire baisser les prix des fournisseurs Européens et donc permettre à prix équivalent une préférence Européenne. Or si Huawei est écarté de fait, qui peut imaginer que Nokia ou Ericson vont pratiquer des prix bas ?”

Posté le 25 janvier 2020 à 11h00 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Par contre, sans manquer de respect à M. Richard, ce n’est pas dit que ses équipes soient capables d’identifier des backdoor bien dissimulées, si tant est qu’elles existent. 

Les services de renseignement se méfient, à juste titre. Huawei a copié tout ce qui existait sans rien respecter pour rattraper son retard, et fait la course en tête loin devant depuis. On sait qui on a en face. La Propriété intellectuel n’existe pas, et le Patriot Act chinois ne leur laisse pas le choix que de collaborer, donc bon .. La seule différence avec les USA, c’est qu’officiellement les USA sont nos alliés. 

Posté le 26 janvier 2020 à 03h23 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
snickerz a écrit

Par contre, sans manquer de respect à M. Richard, ce n’est pas dit que ses équipes soient capables d’identifier des backdoor bien dissimulées, si tant est qu’elles existent. 

Les services de renseignement se méfient, à juste titre. Huawei a copié tout ce qui existait sans rien respecter pour rattraper son retard, et fait la course en tête loin devant depuis. On sait qui on a en face. La Propriété intellectuel n’existe pas, et le Patriot Act chinois ne leur laisse pas le choix que de collaborer, donc bon .. La seule différence avec les USA, c’est qu’officiellement les USA sont nos alliés. 

Exactement +1 wink

Posté le 27 janvier 2020 à 10h19 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jan51 a écrit

Je suis Huawei

Salut, je suis sur un P30 et c'est une grosse tuerie

Posté le 27 janvier 2020 à 10h21 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
itouitou a écrit

Sauf que là on ne parle pas de données personnelles mais de données technologiques qui ne traînent pas sur FB. Ceci étant les Américains nous écoutent depuis longtemps alors la Chine peut bien le faire aussi ;-)

Je fais allusion à çà https://www.lepoint.fr/technologie/clearview-l-application-de-reconnaissance-faciale-qui-fait-scandale-25-01-2020-2359616_58.php

Avatar du membre
gdnico
Envoyer message
 
2268 points
Posté le 27 janvier 2020 à 10h24 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
André Dumont a écrit

De plus rien ne prouve que la Chine nous espionne, les USA, c'est prouvé depuis longtemps, rien qu'avec Facebook et Google, c'est une catastrophe, niveau pompage de données

Il faut se renseigner oui la chine espionne les autres et ce ne sont pas des boites indépendant du gouvernement.  En chine tous appartient au gouvernement ! China Telecom a détourné une partie du trafic internet ...siecledigital.fr/2018/10/29/china-telecom-detourne-trafic-internet-etats-unis

Posté le 27 janvier 2020 à 10h24 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
globo75 a écrit

La 5G ???

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/202001211042941141-decu-par-limplantation-de-la-5g-le-japon-se-lance-deja-dans-la-6g/

Ca va pas ? Que viens faire un site complotiste ici ?

Avatar du membre
gdnico
Envoyer message
 
2268 points
Posté le 27 janvier 2020 à 10h33 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
DG33600 a écrit

C'est exactement ça...

Lorsque je lis les propos de Stéphane j'ai l'impression de lire en filigrane “J’espère que nous n’irons pas vers une exclusion de fait, qui ne serait pas dans l’intérêt d'Orange. Je peux parfaitement admettre que l’on fasse jouer une préférence européenne ( Ericsson et Nokia, NDLR), d’autres privilégient leurs entreprises. Mais doit-on écarter Huawei ? C’est un pas que je ne franchis pas car si Huawei est là avec ses très bons matériels (et prix bas d'après Martin et Patrick... qui n'auraient pas les moyens de se payer Nokia et Ericson), cela permettra de faire baisser les prix des fournisseurs Européens et donc permettre à prix équivalent une préférence Européenne. Or si Huawei est écarté de fait, qui peut imaginer que Nokia ou Ericson vont pratiquer des prix bas ?”

Huawei a des prix bas car il y a une subvention d'état. en Europe on n'a pas le droit. la concurrence est déjà biaisé. Je suis pour interdire Huawei tant que la chine ne reconnaitra pas les brevets et qu'elle arrête aussi les subventions d'état! Arrêtons de tous regarder vis à vis des prix bas c'est en train de nous tuer! Quand on vois les fortunes de nos opérateurs ils peuvent bien payer le matériel un peu plus chère. Si SFR n'a plus les moyens d'acheter les droits tv pour la LDC parce qu'il a mis un peu plus chère dans le matériel je ne pense pas que sa soit un mal!

Posté le 27 janvier 2020 à 15h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

On nous fait tous un pataquès avec ce que certains on monté en épingle et appelé "l'affaire Huaweï"...
Mais de quoi s'agit-il?
En réalité, pour tout ce qui concerne la 5G, cette dernière étant gérée et fonctionnant totalement de manière logicielle "soft", et d'après ce que j'ai pu capter, les nouveaux matériels de communication devant "permettre aux autorités des états" de faire leur boulot d'anti-terrorisme" et autres babioles, le code DOIT avoir la possibilité d'intégrer des dispositifs d'espionnage "légaux", mais inexploitables par les personnes non autorisées...
Il est donc devenu vital que n'importe qui ne puisse se servir de ces procédés "inavouables", en dehors de la chose judiciairo/étatique.
C'est pourquoi TOUS les matériels de TOUS les constructeurs, européens compris sont soumis à l'aval de l'agence qui gère tout cela.

Certains prétendent que les documentations et/ou les sources fournies par le constructeur chinois seraient écrites en Mandarin du 11ème siècle, et que les spécialiste de l'Agence en question butent peut-être sur le choix du sens de lecture, verticale ou horizontale, de bas en haut en bas et de droite à gauche. Des traducteurs sino-yéménites, épaulés par des érudits moldo-valaques progressent, mais lentement... wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide