Freezone S'inscrire

La 5G arrive tout juste que des travaux sont déjà menés autour de la 6G

Si la majorité des regards se tournent vers la 5G qui commence à peine à être déployée dans certains pays, certains ont déjà la tête d’ailleurs, réfléchissant en effet à la technologie qui lui succèdera. 

Avec pour objectif de garder une longueur d’avance dans un contexte de rivalité technologique et commerciale avec les États-Unis, la Chine vient en effet de mettre sur pied un groupe de travail composé de 37 experts issus de l’industrie, du secteur universitaire et de la recherche, afin de se pencher sur la 6G. "Cela marque le lancement officiel de la recherche et du développement de la technologie 6G", a indiqué le Le ministère chinois des Sciences et des Technologies.

Il s’agira, dans un premier temps, d’étudier les opportunités offertes par la 6G, avec une 5G qui apporte déjà de meilleurs débits et une meilleure latence, laissant ainsi envisager le développement d’usages tels que la ville intelligente, la voiture autonome et la télémédecine. Comme nous la rapportions plus tôt dans l’année, cette 6G fait d’ailleurs débat dans le secteur, certains comme Nokia et Huawei planchant pour une évolution de la 5G et d’autres comme AT&T pour une rupture plus nette, afin d’éviter la cohabitation qui limiterait les perspectives d’évolution.

Source : AFP via le Figaro

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (6)
Posté le 08 novembre 2019 à 14h19 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Je sens bourgeonner dans certains esprits le "qu'ils couvrent déjà bien en 4G avant de parler de la 6G !!" ..... laughing

Posté le 08 novembre 2019 à 21h45 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Waouh ils sont pas en retard, pétage de plomb, enfin c'est à prévoir de tout façon, merci les ingénieurs. 

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
20961 points
Posté le 09 novembre 2019 à 23h45 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

  Bonjour, j'ai eut l'occasion de le constater tout au long de ma carrière celui qui n'avance pas, non seulement il ne fait pas du sur place mais il recule ... !!!  donc il est très bien de préparer l'avenir, de plus cela fait progresser tout le reste ... !!!

wink

Posté le 10 novembre 2019 à 12h59 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ok,ok, on n'arrête pas le progrès. 

Mais quelles fréquences seront utilisées pour la 6G car déjà avec la 5G, c'est pas si facile de trouver de la place...

Posté le 11 novembre 2019 à 13h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Le problème cela n’est pas quelle fréquence utiliser, c’est plutôt quelle techno ? Garde on les mêmes trames radio, les mêmes codages, les mêmes mécanismes, que fait on évoluer, que change t on ? Reprend on ce qui était prévu et non déployé ? Etc. 

On est au début de la réflexion, c’est la mise en place des structures, le travail commencera avec les premiers résultats terrain du déploiement de masse. La 4G est tout juste mûre, la 5G commence à se déployer et a encore de nombreuses problématiques en suspens, c’est pas deconnant d’avoir le groupe de travail de la 6G qui arrive. C’était déjà le cas avec les générations précédentes. 

Posté le 11 novembre 2019 à 18h11 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Je suis d'accord d'accord mais il va être difficile de faire coexister la 2, 3, 4, 5 et 6G dans un espace radioélectrique qui n'est extensible à l'infini.

Les USA, dû moins un opérateur commence a ne plus utiliser la 2G et libérer les fréquences allouées. En France, cela n'est pas encore envisageable pour le moment à cause des zones blanches. 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide