Freezone S'inscrire

Starlink : un maire exige davantage d’informations et barre la route aux antennes d’Elon Musk

Nouvelle levée de boucliers en France face à Starlink, le projet d’Internet haut débit par satellite poussé par le milliardaire Elon Musk. Un maire réclame davantage d’informations sur l’exposition aux ondes.

En février dernier, l’Arcep a annoncé avoir donné son feu vert à Space X. La société aérospatiale de l’entrepreneur et milliardaire Elon Musk dispose ainsi de fréquences pour proposer Starlink dans l’Hexagone. Ayant pour objectif de réduire les zones blanches et de couvrir la planète, cet accès à Internet fixe repose sur une constellation de satellites (42 000 sont prévus), mais également sur des stations de base, installées au sol et permettant de faire la liaison avec le réseau terrestre. Trois stations ont d’ailleurs été autorisées en France, selon l’Arcep. Il s’agit de celles d’Ornon (en Gironde, près de Bordeaux), de Saint-Senier-de-Beuvron (dans la Manche) et Graveline (dans le Nord).

Nouvelle nouvelle levée de boucliers

Les opposants au projet ont déjà commencé à faire entendre leur voix à Saint-Senier-de-Beuvron. Mais ça coince également à Graveline, où le projet d’installer 9 antennes (en fait 9 dômes de 1,5 mètre de diamètre dans un enclos de 240 m²) se retrouve ainsi au point mort.

Le maire Bertrand Ringot estime ne pas avoir assez d’informations. "Je n’étais pas spécialement pour ou contre le projet, mais au fil du temps, on s’est rendu compte qu’on n’avait pas beaucoup d’informations sur l’impact", explique-t-il. À la suite d’un courrier datant du 5 mars, il attend toujours des documents, en français évidemment, concernant le niveau d’exposition aux ondes pour les habitants et travailleurs à proximité. Il a ainsi refusé d’accorder le permis de construire. La balle est maintenant dans le camp de Centurylink qui pourra faire une nouvelle demande ou se tourner vers la justice.

L’élu souligne par ailleurs ne pas avoir obtenu de réponse de la part de Centurylink, l’entreprise partenaire sur ce projet, concernant la prise en charge financière du raccordement au réseau public d’électricité.

Quelles fréquences attribuées en France ?

Selon le gendarme des télécoms, le service Starlink peut utiliser la bande de fréquences 10,95-12,70 GHz (sens espace vers Terre) et 14-14,5 GHz (sens Terre vers espace) pour les terminaux utilisateurs de type paraboles. Ces fréquences servent pour la transmission du signal du satellite vers le terminal de l’utilisateur. Le service prend également appui sur la bande 17,8-19,3 GHz (sens espace vers Terre) et 27,5-30,0 GHz (sens Terre vers espace) pour les passerelles, essentielles au fonctionnement du réseau. Ces fréquences permettront au satellite de se connecter au réseau terrestre.

Source : BFM TV

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (17)
Afficher les 2 premiers commentaires...
Posté le 29 avril 2021 à 20h04 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Dure pour Elon Musk.

Posté le 29 avril 2021 à 20h30 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Je serai Elon, j'équiperai le reste de la planète en oubliant la France, trop de perte de temps et d'énergie !

Posté le 29 avril 2021 à 21h11 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fifidefer a écrit

Je serai Elon, j'équiperai le reste de la planète en oubliant la France, trop de perte de temps et d'énergie !

Je vais lui dire, tu as raison ! laughing

Posté le 29 avril 2021 à 21h29 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

On peut être pour ou contre, mais il faut reconnaître qu'un Elon Musk est un peu excentrique, certains diront "allumé" ou "dingue", mais c'est quand même un sacré visionnaire et homme d'affaire !

Tesla, Space X, Hyperloop, Starlink, Neuralink, ...

Il fait quand même sacrement avancer le schilmblick !

Posté le 29 avril 2021 à 22h00 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

hello

"le projet d’installer 9 antennes (en fait 9 dômes de 1,5 mètre de diamètre dans un enclos de 240 m²) se retrouve ainsi au point la mort."  Va falloir apprendre à écrire. Les fautes d'attention et d'orthographe sont nombreuses sur votre site. N'y a-t-il personne pour vous relire avant publication ?

Bref, Elon Musk est visionnaire certes, mais c'est surtout un business man avant tout. Il pense à sa fortune et d'ailleurs à voir le prix des offres internet proposées, cela s'adresse à un public bien argenté. Pas sûr que le public français adhère à de tels tarifs... 

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
3553 points
Posté le 30 avril 2021 à 03h37 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
SATS a écrit

Pas sûr !

L'installation de satellites ne rentre sans doute pas dans le cadre des antennes mobiles.

La ce ne sont pas des satellites mais des antennes terrestres "9 antennes (en fait 9 dômes de 1,5 mètre de diamètre dans un enclos de 240 m²) et on tombe sur les mêmes problèmatiques que pour les antennes de nos 4 FAI !

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
3553 points
Posté le 30 avril 2021 à 03h40 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit

On peut être pour ou contre, mais il faut reconnaître qu'un Elon Musk est un peu excentrique, certains diront "allumé" ou "dingue", mais c'est quand même un sacré visionnaire et homme d'affaire !

Tesla, Space X, Hyperloop, Starlink, Neuralink, ...

Il fait quand même sacrement avancer le schilmblick !

Tiens justement on en parle plus du tout d'hyperloop quand à Neuralink ne parle pas trop fort tu vas réveiller les complotistes cool

Posté le 30 avril 2021 à 07h23 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

ouais bonne antenne ou dôme, c'est la guerre de tranchées pour les antennes mobiles etc. c'est l'américain débarquerait tranquillement pour installer ses antennes et personne ne devrait rien dire y a-t-il une étude de faite sur les dangers éventuels ? rien ne contre mais cela fait quand drôle cette différence de traitement

Posté le 30 avril 2021 à 08h31 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Bysoft a écrit

Tiens justement on en parle plus du tout d'hyperloop quand à Neuralink ne parle pas trop fort tu vas réveiller les complotistes cool

De souvenir il a lâché le concept pour que d'autre le développe, j'ai souvenir que c'est à Toulouse qu'il y a eu reprie du concept et sinon :

La France sur les rails de l'Hyperloop

En France, plusieurs projets d'Hyperloop gagnent en visibilité?, dont celui du franco-canadien Transpod. Un prototype devrait voir le jour en 2022 avec une homologation européenne d'ici 2025.

Plusieurs villes françaises sont déjà impliquées et semblent bien parties dans cette course à très grande vitesse… Paris-Le Havre, Paris-Toulouse, Lyon-Saint-Etienne et Marseille-Marignane sont des trajets aujourd'hui à l'étude.

Si ce projet de train supersonique semble un peu fou, il pourrait pourtant voir le jour assez « rapidement ». En France, l'objectif est d'ouvrir une première ligne commerciale à 1 000 km/h autour de 2030. Affaire à suivre, donc.

Posté le 30 avril 2021 à 09h00 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Le PC peut être refusé par le Maire au niveau de l'adduction en énergie. En effet, s'il y a renforcement du réseau ENEDIS, la charge peut être imputée au pétitionnaire. Ce dernier doit s'engager par écrit qu'il supportera l'intégralité des coûts d'installation. Il serait en effet anormal que la collectivité (donc vos impôts) finance un projet privé.

Dans ce dossier (vu ailleurs sur le net), il semblerait que Starlink (ou son sous-traitant) n'ait pas répondu au courrier dans les délais impartis. Donc, refus justifié pour l'instant juste grâce à cette "astuce".

Voilà ce qui arrive quand on gère tout à "l'américaine" à des milliers de kilomètres de là.

Par contre, concernant les émissions d'ondes non-ionisantes, je ne pense pas que cela puisse justifier le refus du PC, tout comme dans le cas des antennes relais.

En plus le projet se situe en pleine zone portuaire déjà polluée par d'autres industries...

Avatar du membre
SATS
Envoyer message
 
325 points
Posté le 30 avril 2021 à 09h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Bysoft a écrit

La ce ne sont pas des satellites mais des antennes terrestres "9 antennes (en fait 9 dômes de 1,5 mètre de diamètre dans un enclos de 240 m²) et on tombe sur les mêmes problèmatiques que pour les antennes de nos 4 FAI !

Désolé, je me suis mal exprimé. Mais ces antennes ne rentre pas dans le schéma du new deal.

Posté le 30 avril 2021 à 13h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Il est perturbé par les ondes, mais, je viens de voir sur la carte il y a : 

CNPE - Centre Nucléaire de Production d'Électricite de Gravelines.

Là , ça ne gène personne? 

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
3553 points
Posté le 30 avril 2021 à 14h07 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
BobLEdébricoleur a écrit

De souvenir il a lâché le concept pour que d'autre le développe, j'ai souvenir que c'est à Toulouse qu'il y a eu reprie du concept et sinon :

La France sur les rails de l'Hyperloop

En France, plusieurs projets d'Hyperloop gagnent en visibilité?, dont celui du franco-canadien Transpod. Un prototype devrait voir le jour en 2022 avec une homologation européenne d'ici 2025.

Plusieurs villes françaises sont déjà impliquées et semblent bien parties dans cette course à très grande vitesse… Paris-Le Havre, Paris-Toulouse, Lyon-Saint-Etienne et Marseille-Marignane sont des trajets aujourd'hui à l'étude.

Si ce projet de train supersonique semble un peu fou, il pourrait pourtant voir le jour assez « rapidement ». En France, l'objectif est d'ouvrir une première ligne commerciale à 1 000 km/h autour de 2030. Affaire à suivre, donc.

Merci pour ces infos mais je ne trouve pas de news depuis fin 2019 début 2020 ? J'espère que ceci ne va pas faire comme cela https://fr.wikipedia.org/wiki/Voie_d%27essai_de_l%27a%C3%A9rotrain_d%27Orl%C3%A9ans

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
3553 points
Posté le 30 avril 2021 à 14h48 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
SATS a écrit

Désolé, je me suis mal exprimé. Mais ces antennes ne rentre pas dans le schéma du new deal.

Non bien sur mais elles ont été autorisées par l'ARCEP qui leur a même octroyé des fréquences !

Posté le 01er mai 2021 à 14h58 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Il y a quand même la fibre optique qui occupera une bonne partie de notre territoire, alors les satellites ne serviront à rien en même temps....

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide