Freezone S'inscrire

Nouvelle vague de suppressions d’emplois annoncée chez SFR

SFR va lancer une nouveau plan social qui va faire passer les effectifs sous la barre des 9 500 salariés

Après avoir déjà supprimé un tiers de ses effectifs suite à son rachat par Patrick Drahi, SFR va subir une seconde vague de suppressions d’emplois. Selon Le Figaro, ce sont 1 700 postes qui vont disparaitre, sur les 9 500 employés de l’opérateur, soit 18% du personnel, selon les syndicats. La direction fait un autre calcul et se base sur une assiette de 15 000 salariés, ce qui fait baisser le nombre de suppressions d’emplois à 11%. Il ne s’agira pas de licenciements secs, mais de départs volontaires et cela concernerait principalement les boutiques physiques (400 suppression d’emplois sur les 1 700 prévues). La direction assure par ailleurs que cette annonce s’inscrit dans un plan global avec l’embauche de 1000 jeunes et la promesse d’accélérer le déploiement de la fibre et de la 5G.

De leur coté, les syndicats ne comprennent pas cette décision. Abdelkader Choukrane, délégué syndical central de l’Unsa SFR explique : « Nous avions conclu un accord sur l’emploi avec la direction, qui s’était engagée à maintenir les effectifs à 9500 postes. L’accord avait été prolongé en 2017, jusqu’en décembre 2020 ». Et d’ajouter "L’Unsa ne comprend pas cette décision, les salariés sont inquiets. Les suppressions ne sont pas justifiées au regard de la santé d’Altice et du périmètre. Nous ne comprendrions pas que la ministre du Travail n’intervienne pas". L’opérateur a en effet enregistré une progression de 2,4% de son chiffre d’affaires en 2020, ce qui rend cette annonce encore plus incompréhensible pour les salariés ; dont certains, cités par Le Figaro, estiment qu’Altice - la maison mère de SFR- prend le « prétexte du Covid » pour effectuer ces suppressions de postes.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (41)
Afficher les 26 premiers commentaires...
Posté le 04 mars 2021 à 12h02 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

FrousseTelecom a écrit

Commentaire grossier et mensonger.

Le droit du travail français est l'un des plus protecteurs au monde ! A tel point d'ailleurs que c'est un frein considérable à l'emploi.

Pour en avoir fait l'expérience, même les postes de cadre sont à présent délocalisés dans d'autres pays européens tellement les contraintes et le coût du travail deviennent délirants en France. Et lorsqu'ils sont maintenus, les salaires en souffrent car les entreprises doivent payer plus du double en charges et taxes diverses.

Les fossoyeurs de l'emploi, ce sont les syndicats stupides et jusquauboutiste qui ne savent que s'opposer, manifester, bloquer, casser et qui dissuadent les entreprises d'investir et d'embaucher.

Il suffit de voir comment cela se passe en Allemagne pour s'en convaincre.

ahahah... bien sûr et tout cela n'a rien à voir avec l'augmentation de 20% des dividendes...

Nos génies du MEDEF dans les années 1980 nous on dit qu'il fallait aller produire ailleurs, que la France ferait juste le tertiaire... comme si du jour au lendemain tout le monde aurait un QI au dessus de la moyenne!!

Si celui qui travaillent coûtent trop cher, alors ceux qui ne font rien coûtent encore + cher!

Avatar du membre
Premium

thorontor
Envoyer message
 
4371 points
Posté le 04 mars 2021 à 12h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Bysoft a écrit

Mais oui mais oui .....frown

Quels autres pays à votre connaissance à un droit du travail plus protecteur pour les salariés ?

Posté le 04 mars 2021 à 12h31 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Mathieu82 a écrit

Et pourtant on est nombreux a avoir pris +3€/mois... Tout ça pour virer des gens...

Free, vite lance ta Volte que je revienne. Et un pop light sans télé a 30€/mois même au delà de la première année. Et je reviens.

+1000

Posté le 04 mars 2021 à 13h33 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
FrousseTelecom a écrit

Commentaire grossier et mensonger.

Le droit du travail français est l'un des plus protecteurs au monde ! A tel point d'ailleurs que c'est un frein considérable à l'emploi.

Pour en avoir fait l'expérience, même les postes de cadre sont à présent délocalisés dans d'autres pays européens tellement les contraintes et le coût du travail deviennent délirants en France. Et lorsqu'ils sont maintenus, les salaires en souffrent car les entreprises doivent payer plus du double en charges et taxes diverses.

Les fossoyeurs de l'emploi, ce sont les syndicats stupides et jusquauboutiste qui ne savent que s'opposer, manifester, bloquer, casser et qui dissuadent les entreprises d'investir et d'embaucher.

Il suffit de voir comment cela se passe en Allemagne pour s'en convaincre.

C’est toi qui ose parler de mensonger et grossier ???

la France est un des pays d’Europe qui attire le plus les créations d’entreprise de par la qualité de sa main d’œuvre et des aides de l’état.

fort heureusement il y a des syndicats qui défendent les salarié et créent un équilibre avec les organisations patronales et le système libéral dans lequel nous sommes.

puisque les coûts et salaires sont délirants je t’invite à refuser si tu es malade toute aide ou subvention de l’état, à baisser ton salaire et à ne plus bénéficier des infrastructures que l’état met en place dans notre pays 

Drahi est je persiste une vermine qui exploite les salariés et les considère comme du bétail pour développer sa fortune personnelle.

 

Posté le 04 mars 2021 à 18h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

A Frousscom

rousseTelecom a écrit

Commentaire grossier et mensonger.

Le droit du travail français est l'un des plus protecteurs au monde ! A tel point d'ailleurs que c'est un frein considérable à l'emploi.

Pour en avoir fait l'expérience, même les postes de cadre sont à présent délocalisés dans d'autres pays européens tellement les contraintes et le coût du travail deviennent délirants en France. Et lorsqu'ils sont maintenus, les salaires en souffrent car les entreprises doivent payer plus du double en charges et taxes diverses.

Les fossoyeurs de l'emploi, ce sont les syndicats stupides et jusquauboutiste qui ne savent que s'opposer, manifester, bloquer, casser et qui dissuadent les entreprises d'investir et d'embaucher.

Il suffit de voir comment cela se passe en Allemagne pour s'en convaincre.

Donc, d'après vous il faudrait progressivement adopter les coûts du travail en fonction des plus bas  : Birmanie, Pakistan, Inde, ... (car il y aura toujours plus bas)

Avec tout ce que cela comporterait bien sûr : plus de sécu, plus d'écoles publique, plus d'indemnités chômage, plus d’hôpitaux, plus de routes...

Vous avez dû réfléchir longtemps pour trouver ça...

Votre patron peut être fier de vous.

Posté le 05 mars 2021 à 09h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jeanmarc75 a écrit

C’est toi qui ose parler de mensonger et grossier ???

la France est un des pays d’Europe qui attire le plus les créations d’entreprise de par la qualité de sa main d’œuvre et des aides de l’état.

fort heureusement il y a des syndicats qui défendent les salarié et créent un équilibre avec les organisations patronales et le système libéral dans lequel nous sommes.

puisque les coûts et salaires sont délirants je t’invite à refuser si tu es malade toute aide ou subvention de l’état, à baisser ton salaire et à ne plus bénéficier des infrastructures que l’état met en place dans notre pays 

Drahi est je persiste une vermine qui exploite les salariés et les considère comme du bétail pour développer sa fortune personnelle.

 

Oui tu es grossier car tu n'as visiblement pas la capacité de t'exprimer sans insulte et tu racontes n'importe quoi quand tu écris que les salariés n'ont aucun droit et que le code du travail est écrit par les "patrons". Tu n'as apporté aucun argument. Comme il a été demandé précédemment : Cite un pays proche de nous qui ait un code du travail plus protecteur. Et quelles clauses tu voudrais ajouter au droit du travail (car bien sûr il n'est pas assez complexe ni assez dissuasif), vas-y on t'écoute.

C'est facile d'être dans l'outrance et l'invective (à l'instar des syndicats), ça l'est beaucoup moins d'être constructif.

Posté le 05 mars 2021 à 09h20 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
JCM24 a écrit

A Frousscom

rousseTelecom a écrit

Donc, d'après vous il faudrait progressivement adopter les coûts du travail en fonction des plus bas  : Birmanie, Pakistan, Inde, ... (car il y aura toujours plus bas)

Avec tout ce que cela comporterait bien sûr : plus de sécu, plus d'écoles publique, plus d'indemnités chômage, plus d’hôpitaux, plus de routes...

Vous avez dû réfléchir longtemps pour trouver ça...

Votre patron peut être fier de vous.

Si tu relis avec le doigt tu verras que je n'ai parlé que de l'Allemagne. Il n'y a pas de route, pas de sécu ni d'école en Allemagne ?

Quel intérêt de comparer la France avec ces pays avec lesquels elle n'a rien en commun ? Penses-tu un instant que tu as apporté quoi que ce soit au débat ?

Posté le 05 mars 2021 à 09h36 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
FrousseTelecom a écrit

Oui tu es grossier car tu n'as visiblement pas la capacité de t'exprimer sans insulte et tu racontes n'importe quoi quand tu écris que les salariés n'ont aucun droit et que le code du travail est écrit par les "patrons". Tu n'as apporté aucun argument. Comme il a été demandé précédemment : Cite un pays proche de nous qui ait un code du travail plus protecteur. Et quelles clauses tu voudrais ajouter au droit du travail (car bien sûr il n'est pas assez complexe ni assez dissuasif), vas-y on t'écoute.

C'est facile d'être dans l'outrance et l'invective (à l'instar des syndicats), ça l'est beaucoup moins d'être constructif.

Donc quand on exprime un avis différent du tiens on est grossier ?

Donc quand on défend le fait qu'un patron qui licencie quand il est milliardaire et se gave sur le dos de ses salariés est un patron voyou alors on est dans l'outrance ?

Donc quand on exprime un avis différent du tiens on ne peut être constructif et toi seul peut l'être ?

La France oui a un code du travail protecteur mais dévoyé.

Il n'y a qu'à prendre le terme donné aujourd'hui aux plans de licenciement. Hier pllan social, c'était déjà une blague. Maintenant plan de sauvegarde de l'emploi. On est maintenant dans la provocation.

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
3144 points
Posté le 05 mars 2021 à 10h09 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jeanmarc75 a écrit

Donc quand on exprime un avis différent du tiens on est grossier ?

Donc quand on défend le fait qu'un patron qui licencie quand il est milliardaire et se gave sur le dos de ses salariés est un patron voyou alors on est dans l'outrance ?

Donc quand on exprime un avis différent du tiens on ne peut être constructif et toi seul peut l'être ?

La France oui a un code du travail protecteur mais dévoyé.

Il n'y a qu'à prendre le terme donné aujourd'hui aux plans de licenciement. Hier pllan social, c'était déjà une blague. Maintenant plan de sauvegarde de l'emploi. On est maintenant dans la provocation.

Entièrement de ton avis mais tu n'arriveras je pense à rien avec ce genre d'individu....

Posté le 05 mars 2021 à 10h31 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jeanmarc75 a écrit

Donc quand on exprime un avis différent du tiens on est grossier ?

Donc quand on défend le fait qu'un patron qui licencie quand il est milliardaire et se gave sur le dos de ses salariés est un patron voyou alors on est dans l'outrance ?

Donc quand on exprime un avis différent du tiens on ne peut être constructif et toi seul peut l'être ?

La France oui a un code du travail protecteur mais dévoyé.

Il n'y a qu'à prendre le terme donné aujourd'hui aux plans de licenciement. Hier pllan social, c'était déjà une blague. Maintenant plan de sauvegarde de l'emploi. On est maintenant dans la provocation.

Ce n'est pas exprimer un avis différent du mien qui te rend grossier mais l'utilisation (2x) du terme "ordure". Ton droit de dénoncer et de critiquer les actions d'une personne ne te donne aucun droit de l'injurier encore moins publiquement. Je trouve incroyable de devoir rappeler cette évidence.

Sur un autre plan, on peut avoir un débat avec des avis divergeant sans entrer dans l'outrance, les invectives ou la technique de "l'homme de paille" (prêter des propos à son interlocuteur qu'il n'a pas tenu pour mieux l'attaquer) comme tu le fais depuis le début.

Néanmoins tu soulèves un point intéressant : "La France oui a un code du travail protecteur mais dévoyé.". Déjà je note que tu reconnais que le code du travail est protecteur (peut-être car tu ne trouves pas d'exemple de pays en ayant un qui le soit plus ?). Ensuite pour ce qui est de le dévoyer, oui je suis d'accord, c'est même devenu un sport national dans les RH. Mais, au contraire de toi, je pense que c'est en partie parce que le CdT est devenu tellement tentaculaire et castrateur que les entreprises sont "obligés" de le dévoyer pour continuer à tourner à peu près correctement, même s'il y a aussi bcp de dérives, et le cas de SFR ici en est clairement une.

Mais le dévoiement est des deux côtés !

Je pourrais citer de nbx cas que j'ai rencontrés dans les différentes entreprises où j'ai travaillé et où le licenciement d'un salarié s'avérait quasiment impossible car il faisait jouer différentes procédures du CdT alors que la raison (voir parfois la faute) était avérée et tout à fait justifiée : une personne qui avait volé des téléphones et d'autres fournitures -> syndicaliste invirable, un commercial qui ne faisait plus son travail (- de 50% de son objectif)-> s'est mis en arrêt maladie de complaisance pendant 2 ans, l'entreprise a dû faire un transactionel, etc...

Posté le 05 mars 2021 à 11h01 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ils en ont parlé dans le moratoire ? je pense pas...yell

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
3144 points
Posté le 05 mars 2021 à 12h37 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Philg62 a écrit

Je sais ce que c'est un licenciement et une fermeture d'entreprise. 

Et bien aujourd'hui je comprends plus les décisions de cette fermeture quand on se souvient la négociation laborieuses de nos syndicats pour les 35H.

Bravo ils ont obtenu ce qu'ils exigeaient. Et ça c'est fini par une fermeture. D'usine. 

Allez encore un faux motif de fermeture je suis sur que même sans les 35 h ton usine aurais fermé d'ailleurs ils ne cherchent même plus d'excuses pour fermer et tant qu'il y aura des gens comme toi pour croire leurs mensonges avec une couche d'anti syndicat ... aller je vais t'aider c'est la faute aux cocos et à la CGT innocent

Avatar du membre
Bysoft
Envoyer message
 
3144 points
Posté le 05 mars 2021 à 12h45 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
JBeGood a écrit

Bysoft, je t'invite à monter ta boite et à embaucher des salariés. On en reparle dans quelques années ;)

Désolé à mon age je vais surement pas m'emmerder avec cela mais justement j'ai ma fille qui monte sa boite en ce moment mais elle elle ne crache pas sur son ancienne condition de travailleuse (au smic avec Master quand même) tongue-out

Posté le 05 mars 2021 à 14h23 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
FrousseTelecom a écrit

Ce n'est pas exprimer un avis différent du mien qui te rend grossier mais l'utilisation (2x) du terme "ordure". Ton droit de dénoncer et de critiquer les actions d'une personne ne te donne aucun droit de l'injurier encore moins publiquement. Je trouve incroyable de devoir rappeler cette évidence.

Sur un autre plan, on peut avoir un débat avec des avis divergeant sans entrer dans l'outrance, les invectives ou la technique de "l'homme de paille" (prêter des propos à son interlocuteur qu'il n'a pas tenu pour mieux l'attaquer) comme tu le fais depuis le début.

Néanmoins tu soulèves un point intéressant : "La France oui a un code du travail protecteur mais dévoyé.". Déjà je note que tu reconnais que le code du travail est protecteur (peut-être car tu ne trouves pas d'exemple de pays en ayant un qui le soit plus ?). Ensuite pour ce qui est de le dévoyer, oui je suis d'accord, c'est même devenu un sport national dans les RH. Mais, au contraire de toi, je pense que c'est en partie parce que le CdT est devenu tellement tentaculaire et castrateur que les entreprises sont "obligés" de le dévoyer pour continuer à tourner à peu près correctement, même s'il y a aussi bcp de dérives, et le cas de SFR ici en est clairement une.

Mais le dévoiement est des deux côtés !

Je pourrais citer de nbx cas que j'ai rencontrés dans les différentes entreprises où j'ai travaillé et où le licenciement d'un salarié s'avérait quasiment impossible car il faisait jouer différentes procédures du CdT alors que la raison (voir parfois la faute) était avérée et tout à fait justifiée : une personne qui avait volé des téléphones et d'autres fournitures -> syndicaliste invirable, un commercial qui ne faisait plus son travail (- de 50% de son objectif)-> s'est mis en arrêt maladie de complaisance pendant 2 ans, l'entreprise a dû faire un transactionel, etc...

Qualifier une personne telle que Drahi d'ordure n'est pas pour moi grossier. Dans la définition des mots, si je l'avais traité d'enculé ou de merde oui j'aurai été grossier. Il y a une nuance dans les mots.

A aucun moment je ne prête de mots aux autres qu'ils n'auraient pas prononcé.

Pour ce qui est du respect du vrai patronat, celui à visage humain, je suis le premier à le défendre. Pour moi un patron telle qu'il se définissait jadis avait pour principe premier de défendre ses salariés et de veiller à leur plein emploi.

Aujourd'hui dans des sociétés telles que SFR l'emploi est devenue la variable d'ajustement au détriment de toute autre action qui pourrait redynamiser l'entreprise. On vire à tour de bras ou on pousse à la démission les salariés les plus anciens car les plus couteux et on embauche à des salaires de misère des jeunes salariés qu'on va presser tel un citron.

Voilà nous ne sommes pas d'accord c'est un fait mais il me semble qu'il est temps de cesser nos échanges sur ce sujet. Ce forum n'étant pas dédié à ce type de sujets

Posté le 05 mars 2021 à 23h13 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

La recette Drahi SFR pour financer sa dette :

- Virer du personnel (alors que la qualité relation client a été jugée la plus mauvaise par plusieurs enquêtes consommateurs)

- Contourner le paiement de la TVA à taux normal en forçant la fourniture de la presse, soit autant d'argent détourné des caisses publiques.
- Procéder à des augmentations rampantes et insidieuses des tarifs sans possibilité réelles d'y échapper (location de la box, chaînes TV, presse électronique, options déguisées mais obligatoires, options "forcées"...)
- Tarification totalement opaque et quasi impossible à comparer
- Publicités trompeuses (sous conditions très complexes à comprendre) limitée dans le temps
- Impossibilité de résilier facilement (gros risques d'arnaque aux frais indus)
- Soi-disant non restitution du matériel en cas de résiliation
- Prélèvements intempestifs non justifiés (parfois remboursés de longs mois après réclamation)
- Tentative de faire souscrire des personnes dont le jugement est affaibli (âgées)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide