Freezone S'inscrire

Clin d’oeil : Allo les Terriens, il faut se réveiller, Canal+ fait main basse sur notre belle "planète"

Canal+ protège bec et ongles ses marques déposées autour des mots "Planet" et "Planète". Aux yeux de certains, cela pose problème en termes d’éthique, mais nuit également aux plus petites structures n’ayant pas les moyens de défendre leur propre marque.

Le monde des marques et son univers impitoyable. En 1999, Canal+ a déposé les "Planète" et "Planet" auprès de l’INPI (l’Institut National de la Propriété Intellectuelle). Le géant des médias a remis le couvert en 2011 avec le mot "Planète+". Des termes dont le caractère générique pose d’ailleurs problème à d’autres entités voulant en faire usage.

Une surveillance accrue

"Le groupe audiovisuel français s’oppose régulièrement à ceux qui souhaitent faire usage dans leur nom d’un mot commun qui, par essence, n’appartient à personne et tout le monde à la fois", dénonce en effet le collectif Notre Planète à tous dans une tribune publiée dans Marianne. Il accuse le groupe d’exercer "une surveillance aiguisée, afin de maintenir sa prédominance sur un mot qu’il est légitime d’estimer aussi inaliénable que ce qu’il désigne", et les lois d’être en quelque sorte complices en permettant "à des grands groupes de privatiser des mots communs à des visées commerciales".

Et de s’interroger sur la suite : "après la colonisation des espaces, est-on en train d’assister à celle des mots communs et donc celle des esprits, qui les font vivre et leur insufflent leur âme ?" Selon les signataires de la tribune, "en favorisant cette tendance, la justice ne ferait qu’attiser l’appétit des puissances, qui ne manqueront pas un jour de vouloir aller toujours plus loin".

Un gouvernement qui doit intervenir

Or, la situation est en tout cas loin d’être anodine, selon le collectif notamment formé par Blue Green Planet, Hello Planet, Planète en commun, Save4planet.com ou Planète Zéro Déchet. Au-delà de la mise-main sur un terme désignant un bien commun, elle a des conséquences plus ou moins fâcheuses pour les structures disposant de peu de moyens humains et financiers pour se défendre.

Militant pour un "usage libre des mots", le collectif se tourne donc vers le ministère de l’Économie, dont dépend l’INPI. Il souhaiterait que soit mis "un terme à l’appropriation des mots communs et garantir des arbitrages équitables et transparents pour tous". À ses yeux, "les politiques et les lois doivent s’attacher à protéger les biens communs pour se mettre au service d’une communauté de destins". Et de citer un vieux proverbe indien : "Celui qui croit posséder la terre ne repose-t-il pas un jour sous elle ?".

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (5)
Posté le 27 novembre 2020 à 13h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Article très vide de sens, en vérifiant sur L’inpi, la première recherche donne 808 occurrences avec le mot planète :ex planète oui , planète bio.

apres il est normal que une société protège son nom sinon demain j’ouvre un magasin de vélo et je l’appellerai Free box!

Posté le 27 novembre 2020 à 14h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Daz67 a écrit

Article très vide de sens, en vérifiant sur L’inpi, la première recherche donne 808 occurrences avec le mot planète :ex planète oui , planète bio.

apres il est normal que une société protège son nom sinon demain j’ouvre un magasin de vélo et je l’appellerai Free box!

Tu mélanges tout ! Freebox n'est pas un nom commun que je sache ! Tu ne vas pas le trouver dans le dico !

Tous les mots du dictionnaire devraient être libre de droit, point !

Posté le 27 novembre 2020 à 15h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Daz67 a écrit

Article très vide de sens, en vérifiant sur L’inpi, la première recherche donne 808 occurrences avec le mot planète :ex planète oui , planète bio.

apres il est normal que une société protège son nom sinon demain j’ouvre un magasin de vélo et je l’appellerai Free box!

Bonjour,

Rien à voir.

Freebox est un nom qui a été inventé par Iliad. Donc il est normal qu'il soit protégé

Par contre Planète, tout comme par exemple Bonjour ou Salut, ne sont pas des mots inventés par une marque mais font partie de la langue Française usuelle. De ce fait il est aberrant que ce nom puisse être déposé. Sinon autant pour une société qui en a les moyens déposer le contenu du dictionnaire...

Posté le 27 novembre 2020 à 16h40 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Posté le 28 novembre 2020 à 00h57 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Microsoft attaquais aussi tous les editeurs qui sortaient des logiciels et principalement des freewares qui utilisaient le mot Windows dans le nom de leur application

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide