Freezone S'inscrire

Le torchon brûle entre Molotov et TF1, la plateforme refuse d’être logée à la même enseigne qu’Orange, Free, Bouygues et SFR

TF1 veut augmenter ses tarifs pour la diffusion de ses chaînes sur Molotov, en appliquant les mêmes conditions tarifaires que pour les opérateurs télécoms. La plateforme proteste en saisissant le tribunal de commerce et, en parallèle, perd une bataille contre M6.

Molotov se lance dans un nouveau bras de fer avec la filiale de Bouygues. Le torchon brûle depuis deux ans maintenant au sujet de la diffusion des chaînes du groupe sur le service OTT. Le 16 novembre dernier, la plateforme a ainsi saisi le tribunal de commerce pour contester les montants réclamés par la Une, révèle Capital.

TF1 avait déjà signé un contrat "expérimental" avec Molotov en 2015 pour une rémunération tournant autour des 1,5 millions d’euros. Initialement prévu jusqu’en 2017, il a été prolongé jusqu’en 2019. Entre-temps, la filiale de Bouygues a augmenté significativement les montants demandés pour ses chaînes. Si tous les opérateurs ont accepté de payer d’avantage, la plateforme quant à elle refuse mais continue de diffuser les chaînes, sans autorisations depuis. Les négociations entre les deux entreprises durent depuis plus de deux ans, et sont ponctuées de plusieurs recours en justice des deux côtés.

La Une souhaite ainsi appliquer les mêmes conditions tarifaires que pour les opérateurs et pour Canal+. La rémunération est basée sur le nombre d’abonnés au service, soit près de 13 millions pour Molotov. TF1 demande ainsi 5 millions d’euros par an à la start-up, qui refuse tout net et s’est tourné vers le tribunal de commerce. Molotov expliquait déjà en mai 2019 que son modèle est "significativement différent de celui des autres distributeurs". La plateforme ne dispose en effet d’aucun abonnement de type triple play qui lui permettrait d’asseoir la rémunération versée à TF1.

En juillet 2019, TF1 avait également assigné la plateforme OTT en justice, réclamant près de 8 millions d’euros d’indemnités pour la diffusion de ses chaînes sans autorisation. Le signal avait été temporairement coupé sur le service et Molotov avait à son tour intenté un recours en référé devant le tribunal des grandes instance de Paris, mais s’est finalement désisté, sans pour autant arrêter de diffuser les chaînes du groupe.

Face à M6, Molotov débouté en appel

En parallèle, le conflit continue avec M6. En février dernier, le tribunal de commerce avait jugé que la demande du groupe de Nicolas de Tavernost d’une diffusion de ses chaînes uniquement au sein d’une offre payante sur Molotov ne pouvait pas être imposée à la plateforme.

La décision a finalement été rejetée en Cour d’appel le 18 novembre dernier révèle le magasine. Si les juges admettent que cette exigence, nommée clause de paywall, " ferait nécessairement perdre beaucoup d’intérêt du public pour l’offre de Molotov, par la nécessité de renoncer aux importantes chaînes en clair de M6 ", ils pointent également du doigt une erreur de la part de la plateforme.

Molotov a ainsi mal évalué l’étendue de ses droits en exigeant de pouvoir distribuer gratuitement par internet les chaînes en clair de la TNT. “Molotov a exigé que M6 renonce au principe même par lequel M6 - à bon droit - entend être rémunéré pour la distribution des chaînes en clair de la TNT, dès lors que ces chaînes sont diffusées par internet. Or jamais M6 n’avait accepté, ne serait-ce qu’à titre temporaire ou expérimental, le principe de gratuité prétendu tel que défendu par Molotov”. Ainsi, tous les arguments du service OTT ont été rejetés et Molotov a été condamné à payer 30 000€ à M6, pour rembourser ses frais de procédure.

[mise à jour] Molotov a depuis exercé son droit de réponse. " Contrairement à l’argumentation développée par le Groupe M6 et reprise dans cet article, Molotov a été, dès 2015, le premier distributeur à avoir rémunéré les chaînes hertziennes historiques en vue de leur diffusion sur sa plateforme, ce qui est encore le cas. Molotov ne conteste, en aucune manière, la légitimité d’une rémunération au profit des chaînes. Toute allégation contraire est donc purement et simplement fausse."

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (16)
Afficher le premier commentaire.
Posté le 23 novembre 2020 à 12h33 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

On peut penser que c'est la première étape avant une joint-venture entre Salto (TF1, France TV, M6) avec Molotov puis dans un second temps avec Mediawan.

@delair

Le modèle publicitaire de Molotov est très loin d'être rentable même sur une longue échéance (équilibre espéré uniquement à partir de 2026 ! ).

La publicité sur des contenus délinéarisés ne tombe pas directement dans la poche de TF1 et elle est carrément en concurrence avec la propre régie des chaînes nationales. Molotov est en déficit structurel et dans sa formule actuelle ne peut pas être rentable.

Il en va tout autrement de Salto.

Avatar du membre
Ed29
Envoyer message
 
434 points
Posté le 23 novembre 2020 à 13h17 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Martinou a écrit

On peut penser que c'est la première étape avant une joint-venture entre Salto (TF1, France TV, M6) avec Molotov puis dans un second temps avec Mediawan.

@delair

Le modèle publicitaire de Molotov est très loin d'être rentable même sur une longue échéance (équilibre espéré uniquement à partir de 2026 ! ).

La publicité sur des contenus délinéarisés ne tombe pas directement dans la poche de TF1 et elle est carrément en concurrence avec la propre régie des chaînes nationales. Molotov est en déficit structurel et dans sa formule actuelle ne peut pas être rentable.

Il en va tout autrement de Salto.

Pourquoi Salto est rentable ?

Vous auriez des informations que nous n'avons pas ?

3 plateformes en France Canal+, Salto et Molotov, c'est deux de trop  sachant que Canal+ a du mal à trouver de rentabilité en France.

Avatar du membre
Rx
Envoyer message
 
1362 points
Posté le 23 novembre 2020 à 13h30 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

L'audience de motov, ne va pas leurs faire trop mal. Par contre, ont vois bien que quand il y a une embrouille, TF1 et RMC sont pas loint... Toujours les mêmes qui font les embrouilles... 

Posté le 23 novembre 2020 à 13h43 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Payer plus pour moins ? Non. Quand on voit qu'il n'y a plus de sous titrage sur ces chaînes des groupes tf1, m6... Qu'il y a de plus en l'usb de pubs... Pourquoi payer plus ? Faudrait même ne plus payer 

Posté le 23 novembre 2020 à 13h54 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Non mais sérieux que free et molotov arretent de diffuser tf1 pour voir la réaction de celui-ci ... je penses que ce serait drole

Posté le 23 novembre 2020 à 13h55 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Et sinon Molotov coupe les spots de pubs de TF1 et M6 pour mettre leur pubs à la place ? résultat pas de pub pour ces chaînes mais des pubs pour Molotov et donc des rentrer d'argents pour payer ces chaînes "Gratuites". [Joke On] Bientôt les radios vont faire la même chose, il va falloir les payer pour les diffuser sur internet ... [Joke Off]

Posté le 23 novembre 2020 à 13h58 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

C'est le même problème avec FREE pour regarder TF1, M6 et autres chaines du groupe via VLC sur nos PC...

Que des nazes..., encore une histoire de fric....

Posté le 23 novembre 2020 à 15h59 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Lucas Messet a écrit

Si tous les opérateurs ont accepté de payer d’avantage.

Non, pas tous les opérateurs..
Des groupes comme Canal, Free, Orange ne diffuse pas par exemple TF1 4K en permanence et les contenues Replay ne sont pas d'une qualité exceptionnel comme les vidéos de Netflix ou encore Amazon Vidéo

Posté le 23 novembre 2020 à 16h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Ed29 a écrit

Pourquoi Salto est rentable ?

Vous auriez des informations que nous n'avons pas ?

3 plateformes en France Canal+, Salto et Molotov, c'est deux de trop  sachant que Canal+ a du mal à trouver de rentabilité en France.

La situation financière d'une offre Salto qui a à peine quelques jours d'existence mais la puissance de feu des plus grandes chaînes nationales françaises avec un modèle payant simple et un produit très identifié, la VOD payante.

De son côté, Molotov lancée en 2016 a subi de nombreux échecs commerciaux l'obligeant à recourir au secours de plusieurs investisseurs dont 30 millions injectés en urgence par Xavier Niel il y a quelques mois pour éviter la cessation de paiement (au total plus de 52 millions de déficit) et des revenus minuscules. Molotov n'a pa pu démontrer que la publicité permettrait de rentabiliser une offre principalement axée sur le replay TV, déjà très présent sur les box internet et le Web.

Un seul modèle a fait ses preuves aux Etats-Unis : TiVo car il est arrivé à la fin des années 1990 et offrait les fonctionnalités du replay PVR à une époque où en France, n'existait encore que les magnétoscopes.

"3 plateformes en France Canal+, Salto et Molotov, c'est deux de trop"

On disait aussi ça de Free à son arrivée face à Orange, Bouygues et SFR. ;)

Avatar du membre
Ed29
Envoyer message
 
434 points
Posté le 23 novembre 2020 à 16h55 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Martinou a écrit

La situation financière d'une offre Salto qui a à peine quelques jours d'existence mais la puissance de feu des plus grandes chaînes nationales françaises avec un modèle payant simple et un produit très identifié, la VOD payante.

De son côté, Molotov lancée en 2016 a subi de nombreux échecs commerciaux l'obligeant à recourir au secours de plusieurs investisseurs dont 30 millions injectés en urgence par Xavier Niel il y a quelques mois pour éviter la cessation de paiement (au total plus de 52 millions de déficit) et des revenus minuscules. Molotov n'a pa pu démontrer que la publicité permettrait de rentabiliser une offre principalement axée sur le replay TV, déjà très présent sur les box internet et le Web.

Un seul modèle a fait ses preuves aux Etats-Unis : TiVo car il est arrivé à la fin des années 1990 et offrait les fonctionnalités du replay PVR à une époque où en France, n'existait encore que les magnétoscopes.

"3 plateformes en France Canal+, Salto et Molotov, c'est deux de trop"

On disait aussi ça de Free à son arrivée face à Orange, Bouygues et SFR. ;)

Nous ne parlons pas du tout du même marché.


La fragilité financière de Molotov, personne n'en doute. On se demande même pourquoi XN est allé remettre des sous dedand, surtout si c'est pour rendre OQee accessible sur d'autres support.

Salto c'est le marche de Netflix, Disney+, Prime Apple TV, vu les budgets, les offres, les programmes, le public, le rayonnement et la dimension du marché, je doute de sa pérennité.
Pour faire face à de tels mastodonte, il aurait fallu créer un groupe européen, en s'alliant, pas en restant franco-français sur le petit marché français;

 

Posté le 23 novembre 2020 à 17h00 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
 delair a écrit

Je ne comprends pas le calcul de TF1 et M6, qui pour gagner quelque 5 millions, sont prêtes à se priver de l’audience des utilisateurs de Molotov. Au niveau des tarifs des spots de publicité, l’audience doit compter, non ?

Pas certain que l’audience de TF1 via Molotov compte dans l’audience de TF1 ou de TF1+Replay.

Et puis au nom de quoi TF1 se priverait de ponctionner une boîte qui fait du fric (à défaut d’être rentable) sur son dos ? 

money-mouth

Avatar du membre
Ed29
Envoyer message
 
434 points
Posté le 23 novembre 2020 à 22h51 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
FreeView a écrit

Ah, tu veux dire comme la dernière fois où tout le monde s'est couché ? Oui ça serait très drôle ... pour TF1.

On ne parle même pas de RMC dans l'article ... Et pour le coup dès qu'il y a une embrouille c'est pas compliqué de viser juste, il n'y a que 6 groupes qui diffusent en TNT : France TV, TF1, M6, NextRadio, Canal et NRJ, donc les "embrouilles" dont tu parles elles concernent tous les acteurs privés en fait (sauf NRJ, qui est plus modeste sur ce marché).

Molotov plus solide que Canal, on aura tout lu ...

Je trouve que le modèle qui se rapproche le plus de Molotov ça serait pas vraiment TiVo, dont l'abonnement a toujours été obligatoire, mais plutôt Zattoo en Suisse. La gamme est similaire à Molotov, sauf que Zattoo a une version gratuite vraiment contraignante avec des publicités à chaque changement de canal, pratique que Molotov finira sans doute par adopter d'ailleurs. Je me souviens d'une ITW chez BFM Business d'un mec de chez eux disant qu'ils comptaient monétiser les données de visionnage, pas sûr que ça suffise sur le long terme malheureusement. D'ailleurs ils resserrent les vis, après la suppression totale des enregistrements pour les comptes gratuits, des chaînes auparavante gratuites (Euronews, France 24, i24, Cheddar ...) ont atteri dans un nouveau forfait.

Tiens un donneur de leçon qui sait tout est de sorti.

On va boire religieusement tout ce qu'il nous dit.

Je ne sais pas ou a-t-il lu que j'ai écris que Molotov était plus rentable que Canal + ?
Je pense qu'il voulait surtout sortir le pistolet, tirer sur tut ce qui bouge pour distribuer ses leçons.

Posté le 24 novembre 2020 à 00h11 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Je ne comprends même pas que Molotov puisse et doive payer, rétribuer TF1!

Le groupe bouygues à obtenu GRATUITEMENT la totalité de ses fréquences et il les fait payer: ?!

alors que ses programmes sont payés par la publicité.

c'est délirant.

Les opérateurs rappelons le sont OBLIGES de reprendre les chaînes TNT en intégralité et dans l'ordre.

Molotov n'a qu'à plus proposer les services de replay qui seuls devraient et pourraient être payants...

d'ailleurs Molotov est gratuit pour tout ce qui est direct.

Je ne vois pas comment et pourquoi on a pu en arriver à faire payer les opérateurs pour la reprise

des chaînes TNT qui sont gratuites.

cercle vicieux dans lequel jamais personne n'aurait du accepter de verser le moindre centime ou euro.

Posté le 24 novembre 2020 à 00h42 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fakrys a écrit

Je ne comprends même pas que Molotov puisse et doive payer, rétribuer TF1!

Le groupe bouygues à obtenu GRATUITEMENT la totalité de ses fréquences et il les fait payer: ?!

alors que ses programmes sont payés par la publicité.

c'est délirant.

Les opérateurs rappelons le sont OBLIGES de reprendre les chaînes TNT en intégralité et dans l'ordre.

Molotov n'a qu'à plus proposer les services de replay qui seuls devraient et pourraient être payants...

d'ailleurs Molotov est gratuit pour tout ce qui est direct.

Je ne vois pas comment et pourquoi on a pu en arriver à faire payer les opérateurs pour la reprise

des chaînes TNT qui sont gratuites.

cercle vicieux dans lequel jamais personne n'aurait du accepter de verser le moindre centime ou euro.

On ne va pas reprendre la discussion qui a déjà eu lieu avec RMC
le texte dit que si les chaines demandent à ^^etre diffusée les operateurs sont obligé de diffuser l'integralité et dans l'ordre
cela veut dire que le diffuseur ne peux pas dire, je ne diffuse que les films et je les diffuse le soir par ce qu'il y a plus de téléspectateur à cette heure là.

Ca ne veut pas dire que la chaine est obligé de laisser diffuser gratuitement ces emissions par un diffuseur.

et je le redis, ce n'est pas par ce que "X" decide de donner gratuitement à "Y" qu'il est obligé de faire de meme avec "Z"

Posté le 24 novembre 2020 à 10h42 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Perso TF1, TMC, M6, rien à faire... Ça ne me dérangerait pas de ne pas les avoir. Déjà que TF1 interdit l'usage de Molotov TV sur le Chromecast...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide