Freezone S'inscrire

Les aéroports mettent leur véto face à la 5G, Bouygues Telecom et SFR sont furieux

Nouvelle épine dans le pied des opérateurs, alors qu’ils poussent à fond la 5G. La Direction Générale de l’Aviation Civile a fait part de ses réserves à propos des antennes 5G amenées à être activées près des aéroports, pointant un "risque majeur"

En cause, les potentielles interférences avec les outils de mesure à bord des avions. "Des analyses techniques complémentaires sont en cours pour s’assurer de la compatibilité de ces stations 5G avec les besoins de l’aviation civile", selon Philippe Barnola, sous-directeur à la DGAC.

Si les aéroports ne sont pas prioritaires par rapport aux centres-villes, surtout en ce moment avec le contexte de crise sanitaire, les opérateurs ont dépensé près de 3 milliards d’euros pour l’acquisition des fréquences et ne cachent pas leur mécontentement. D’autant plus que ce véto a été présenté tardivement.

Des craintes non fondées selon les opérateurs

Les telcos craignent aussi que la situation ne vienne alimenter les théories du complot, alors que la 5G suscite des inquiétudes. "Avoir des réserves, c’est légitime, mais 7 % du monde est déjà couvert en 5G. Il n’y a jamais eu le moindre problème avec les avions", peste l’un des opérateurs, cité par Les Echos. Et d’ajouter " à la fin, c’est usant. Le risque, avec cette histoire, c’est que les théories du complot sur la 5G ne repartent de plus belle".

Dans un courrier envoyé à Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, dont le quotidien a pris connaissance, SFR menace de ne pas verser les 118 millions d’euros dus à l’État (premier paiement pour les fréquences), tant que les réserves de la DGAC "n’auront pas été levées ". "Ces réserves gèlent toute utilisation des fréquences dont nous sommes désormais titulaires. Vous nous permettrez de nous étonner et de nous émouvoir de cette situation", explique l’opérateur au carré rouge. Bouygues Telecom demande une indemnisation "à proportion de ces nouvelles contraintes".

Pas de retard assure l’ANFR

L’ANFR souligne que les antennes 5G concernées ne représentent qu’une minorité. Selon Gilles Brégant, "au final, il y aura un retard de quelques semaines, voire de quelques mois, sur un nombre limité d’antennes à proximité des aéroports". "Il n’y aura pas de zones d’exclusion durables. Les aéroports français ont la 2G, la 3G et la 4G. Ils auront aussi la 5G", affirme le gendarme des ondes. "Toutes les précautions sont prises et le lien avec les opérateurs est permanent. En Allemagne, tout se passe bien, il n’y a pas de raison que cela soit différent en France", souligne-t-on du côté du gouvernement. 

Source : Les Echos

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (28)
Afficher les 13 premiers commentaires...
Posté le 21 novembre 2020 à 14h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit

1/ ce sont des grosses zones de passage, avec des besoins démeusurés, qui saturent surement déjà en 4G
Bref y'aurai un vrai intérêt à les couvrir en premier

2/ râler, c'est la seule façon d'obtenir qqch, donc autant le faire, ils y sont habitués

oui, il y a beaucoup de passage mais il m'est arrivé d'aller dans les 2 aéroport de Paris lors de gros depart, jamais eu de ralentissement et jamais vu ou entendu quelqu'un se plaindre de la connexion.

Oui tout les opérateurs, sans exception,  se plaignent pour un oui ou un non
parfois c'est justifié et défendable, parfois non
sur ce cas je pense que ça ne l'est pas.

Posté le 21 novembre 2020 à 14h29 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Une vraie mascarade cette 5G....frown

Posté le 21 novembre 2020 à 14h45 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit

Une vraie mascarade cette 5G....frown

Oui en effet mais en France seulement ...

Posté le 21 novembre 2020 à 14h56 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
petrus55 a écrit

Oui en effet mais en France seulement ...

Je ne crois pas
d’ailleurs il me semble que l'association G5 = Coronavirus n'est pas parti de France

Posté le 21 novembre 2020 à 16h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Mais bon sang puisque l'on vous dit que la 5g c'est pas dangereux, pas plus que les portables dans les poches de jean alors qu'il est prouvé médicalement de la baisse de spermato depuis, rien n'est dangereux, dormez tranquille, regardez les autres ils l'ont aussi donc....

C'est juste de l'humour inutile de m'insulter mais rien n'est dangereux pourtant la Covid tue en france 450 personnes par jour, et le reste? oui tout ce qui est planqué bien caché....

On vie dans un monde formidable , peu importe du moment que je puisse telecharger en 3 secondes le dernier porno de chez Bidul.

Cherie on mange quoi ce soir?

Des patates mon chéri

Encore?

Ben oui il faut bien payer ton dernier téléphone

Posté le 21 novembre 2020 à 16h32 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Edsetton a écrit

oui, il y a beaucoup de passage mais il m'est arrivé d'aller dans les 2 aéroport de Paris lors de gros depart, jamais eu de ralentissement et jamais vu ou entendu quelqu'un se plaindre de la connexion.

Oui tout les opérateurs, sans exception,  se plaignent pour un oui ou un non
parfois c'est justifié et défendable, parfois non
sur ce cas je pense que ça ne l'est pas.

Posté le 21 novembre 2020 à 16h35 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

En france, il vaut mieux commencer a râler avant que l'événement vienne perturber la vie des autres , comme CA tu as toujours un coup d'avance ...

Avatar du membre
cillab
Envoyer message
 
1245 points
Posté le 21 novembre 2020 à 17h52 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

et voila encore un lobby des pastéques ils faut les arreter de nous faire chi**   frown

Posté le 21 novembre 2020 à 22h19 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Il me semblait qu'on avait des régulateurs qui délivrent des autorisations pour utiliser des fréquences précisément dans le but d'éviter les interférences...

Posté le 22 novembre 2020 à 00h20 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit

non, c'est un Aréoport ;)

Un apéroport?

Posté le 22 novembre 2020 à 15h32 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
dom751 a écrit
Il n'est pas illogique que l'autorité de l'aviation civile française se pose des questions, elle est dans son rôle.

OK. Mais encore une fois, elle aurait dû le faire il y a longtemps !

On se fout de la gueule de qui là ?

Posté le 22 novembre 2020 à 17h03 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
nicollya a écrit

OK. Mais encore une fois, elle aurait dû le faire il y a longtemps !
On se fout de la gueule de qui là ?

J'imagine qu'il y a des éléments incertains jusqu'à présent.
Peut être qu'on connaissait les généralités mais pas les particularités. Idem pour les smartphones eux mêmes.
Dans le cas présent il s'agit d'un rapport émis par une commission technique américaine non gouvernementale.

Une fois de plus on parle de tests, pas d'une interdiction, le titre est un peu racoleur.
Et apparemment cela ne serait que 12 antennes sur 300 qui poseraient un souci. Ça va, y a pire, les opérateurs ne vont pas nous ch... une pendule pour un retard sur 12 antennes en plus dans des zones aéroportuaires dont on se doute bien qu'en ce moment elles ne vont pas vraiment manquer.

"La DGAC redoute que ces premières antennes 5G (une douzaine au total sont concernées) ne perturbent les systèmes de guidage à l'intérieur des avions.
L'aviation civile s'appuie en fait sur un rapport américain d'octobre selon lequel la bande des 3,7-3,9 Gigaghertz utilisable pour la 5G créé un « risque majeur » pour les radioaltimètres des avions qui passent aussi par ces fréquences."
https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/5g-les-operateurs-telecoms-sont-furieux-apres-le-veto-des-aeroports-1266848

Et la chouineuse de Telco qui dit genre ça va, ce n'est pas arrivé ailleurs (7 % du monde est couvert en 5G) donc ça n'arrivera pas ben il est gentil mais perso je préfère un excès de prudence à une catastrophe aérienne.
Boeing faisait le malin avec son B737 Max et évidemment avant le premier crash il n'y en avait pas eu un seul. On a vu le résultat final.

Posté le 23 novembre 2020 à 00h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
dom751 a écrit

J'imagine qu'il y a des éléments incertains jusqu'à présent.
Peut être qu'on connaissait les généralités mais pas les particularités. Idem pour les smartphones eux mêmes.
Dans le cas présent il s'agit d'un rapport émis par une commission technique américaine non gouvernementale.

Une fois de plus on parle de tests, pas d'une interdiction, le titre est un peu racoleur.
Et apparemment cela ne serait que 12 antennes sur 300 qui poseraient un souci. Ça va, y a pire, les opérateurs ne vont pas nous ch... une pendule pour un retard sur 12 antennes en plus dans des zones aéroportuaires dont on se doute bien qu'en ce moment elles ne vont pas vraiment manquer.

"La DGAC redoute que ces premières antennes 5G (une douzaine au total sont concernées) ne perturbent les systèmes de guidage à l'intérieur des avions.
L'aviation civile s'appuie en fait sur un rapport américain d'octobre selon lequel la bande des 3,7-3,9 Gigaghertz utilisable pour la 5G créé un « risque majeur » pour les radioaltimètres des avions qui passent aussi par ces fréquences."
https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/5g-les-operateurs-telecoms-sont-furieux-apres-le-veto-des-aeroports-1266848

Et la chouineuse de Telco qui dit genre ça va, ce n'est pas arrivé ailleurs (7 % du monde est couvert en 5G) donc ça n'arrivera pas ben il est gentil mais perso je préfère un excès de prudence à une catastrophe aérienne.
Boeing faisait le malin avec son B737 Max et évidemment avant le premier crash il n'y en avait pas eu un seul. On a vu le résultat final.

Non y'a pas d'excuse de "il leur manquait des détails"
Les puissance d'émission des antennes mobiles sont connues depuis longtemps, le bandes de fréquences réservées à la 5G aussi.
La reste ne rentre pas en jeu.

Ils ont peut être raison de faire des tests, mais s'y prendre aussi tard c'est pas normal, la prudence aurait du être prise avant.
Et s'ils attendent un rapport américain pour se poser ces questions, je me pose des questions sur la compétence des équipes de la DGAC...

Posté le 24 novembre 2020 à 13h43 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit

Ils ont peut être raison de faire des tests, mais s'y prendre aussi tard c'est pas normal, la prudence aurait du être prise avant.
Et s'ils attendent un rapport américain pour se poser ces questions, je me pose des questions sur la compétence des équipes de la DGAC...

Mais as tu compris que ce n’est que temporaire comme expliqué dès le départ et confirmé par la news suivante ?
https://www.universfreebox.com/article/59403/reserves-face-a-la-5g-pres-des-aeroports-la-direction-generale-de-l-aviation-civile-repond-aux-operateurs-rien-d-anormal

Ensuite pour le coup de ne s'y prendre que maintenant qu'en sais tu ?
Là c'est un rapport US qui a peut être trouver un truc pas cool et donc on fait quoi ?
Que tout le monde ferme les yeux en attendant le premier crash ou bien qu'on se penche sur le problème avant ?

Dans l'aérien le principe de précaution passe avant tout.

Posté le 26 novembre 2020 à 16h30 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

"Les puissance d'émission des antennes mobiles sont connues depuis longtemps, "

Et Bien non, c'est bien là le problème! Les opérateurs ne donne que la puissance a l'entrée de l'antenne sans donner le gain de l'antenne. C'est un secret industriel... soit disant, c'est surtout pour que personne ne puisse faire les calculs et démontrer qu'il y a un problème...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide