Freezone S'inscrire

Vous avez loupé la position de Free sur la 5G : sa nécessité absolue et ses apports, Xavier Niel vous dit tout

Retour sur notre entretien avec Xavier Niel lors du lancement de la Freebox Pop le 7 juillet dernier. Le fondateur de Free se penche sur l’importance de la 5G et la stratégie de Free. Des déclarations qui font sens dans le climat actuel.

Sous le feu des projecteurs, la 5G fait couler beaucoup d’encre. Demandes de moratoire d’élus de gauche et écologistes, défiance et craintes sur une potentielle dangerosité, poussent aujourd’hui la cinquième génération de téléphonie mobile sur le terrain politique. Pour sa part, Emmanuel Macron reste inflexible, il faut "tordre le coup aux fausses idées" a t-il martelé récemment. Pour l’Etat, pas de débat possible, il faut lancer la 5G sans tergiverser car c’est un tournant de l’innovation. "La 5G sera déployée en pleine transparence, avec à chaque étape toutes les garanties environnementales et sanitaires", a tenu à rassurer le chef de l’Etat.

Du côté de l’Arcep, son de cloche similaire bien que le régulateur se montre ouvert au débat. "Tous les craintes sont légitimes mais pas de nature à remettre en cause le lancement de la 5G", a confié avant-hier Sébastien Soriano dans les lignes de la Tribune.

La 5G, c’est d’abord le projet des opérateurs. Les premières offres seront lancées à la fin de l’année après l’attribution des fréquences. De son côté, Bouygues Telecom propose de puis peu des forfaits 5G ready, sans le réseau qui va avec. Pour sa part, Free prévoit tout comme Orange de dégainer ses offres en fin d’année si tout se passe bien.

Dans une interview accordée le mardi 7 juillet à Univers Freebox en marge de la conférence de lancement de la Freebox Pop, Xavier Niel est revenu sur la feuille de route de l’opérateur et sa vision tout en se fendant d’un petit tacle ironique sur un concurrent, “je ne savais que certains opérateurs ont déployé la 5G, ils sont très forts puisque nous on n’a pas de fréquences, je ne sais pas comment ils ont fait mais cela doit être des génies”. 

"On a besoin de la 5G"

Plus sérieusement, Free n’est pas de l’avis du duo Bouygues Telecom-SFR et leur demande de report de la 5G au profit de la 4G, laquelle s’est finalement soldée par un échec. Balayant d’un revers de main toute peur irrationnelle autour de cette technologie, le fondateur de Free martèle : "on a besoin de la 5G”. Et ce pour deux raisons, la première réside dans la désaturation des réseaux 4G, “on consomme toujours plus de débit et pour cette consommation supplémentaire, on a besoin de spectre pour avancer, pour déployer”. Le deuxième élément mis en exergue par le magnat des télécoms, “l’attractivité de la France” d’un point de vue industriel. Xavier Niel prend l’exemple d’une société asiatique souhaitant par exemple investir en Europe. « Si à ce moment là, vous avez une carte où tous les pays ont la 5G sauf la France, l’investisseur pourrait se dire la France n’est pas un pays top moderne et ce n’est pas là que je souhaite investir. »

 

"On a eu un long débat autour de la 5G, c’est un rendez-vous important pour Free, pour le secteur des télécoms mais surtout pour notre économie. Vous savez que les fréquences 5G ont été attribuées dans tous les pays du G7, dans la plupart des pays de l’OCDE et la France ne doit pas prendre de retard", A pour sa part soutenu début septembre sur BFM Business, le directeur général d’Iliad, Thomas Reynaud.

A l’instar de la position ferme de Stéphane Richard, PDG d’Orange, il est donc nécessaire selon Free de déployer rapidement un réseau 5G qui fonctionne sur le territoire. « On déploie, on ne fait pas de marketing, on ne fait pas de tests, on n’affiche pas trois antennes pour faire genre dans un coin, notre nature à nous c’est de déployer un réseau et de l’allumer » confie Xavier Niel. Autrement dit, si Free ne dispose pas d’autant de stations expérimentales que ses rivaux, cela ne l’empêche pas de déployer massivement son réseau, en fibrant la quasi-intégralité de ses sites. Dans l’ombre, sans campagne de communication, chaque chose en son temps.

 

« On fera de la 5G en 1800 MHz et 700 MHz si on a du spectre disponible »

 

On le sait la 5G, apportera réellement une augmentation en matière de débit chez le grand public seulement à partir de 2023 quand cette technologie fonctionnera de manière autonome sur un coeur de réseau 5G. Pour Xavier Niel, « la plus grosse révolution sur la 5G, ce sera de rajouter des fréquences supplémentaires et d’en obtenir, c’est l’appel d’offre du mois de septembre pour la bande 3,5 GHz. Donc après oui, on fera de la 5G en 1800 MHz et 700 MHz si on a du spectre disponible ». Pour autant, il ne faut pas l’oublier, « le vrai spectre pour faire de la 5G c’est le 3,5 Ghz », poursuit le fondateur de Free qui n’exclut donc pas d’utiliser des fréquences 4G pour la nouvelle génération de téléphonie mobile.

Une cohabitation qui techniquement commence à montrer le bout de son nez. Début mai, Univers Freebox vous a révélé la volonté de l’opérateur d’installer la toute nouvelle gamme de station de base de son équipementier Nokia connue sous le nom d’AirScale - qui permet à la fois de capitaliser sur la nouvelle génération des réseaux 5G et de supporter la 4G/LTE sur une même infrastructure radio. Enfin, on le sait, les fréquences comme la 700 MHz feront l’objet d’une harmonisation à l’avenir, puisqu’il s’agit pour l’Europe des bandes qui devraient permettre l’explosion de la 5G. Une aubaine pour Free qui déploie à tour de bras cette fréquence, a contrario de ses rivaux. De quoi couvrir plus rapidement le territoire en 5G, avec des débits certes plus faibles et un spectre plus limité sur la 4G. De son coté, SFR demande une clarification et une discussion avec les pouvoirs publics sur l’utilisation de basses fréquences. Selon son directeur général, Grégory Rabuel, il ne s’agirait alors que d’une étiquette 5G sur de la 4G. Il faudrait alors prévenir les consommateurs.

Vers un encadrement pour éviter toute publicité trompeuse sur la 5G

Pour éviter les dérives dans la communication autour de la 5G et les plaintes qui pourraient en découler du côté des consommateurs, le gouvernement souhaite poser un cadre clair pour les opérateurs. Un groupe de travail va ainsi être mis sur pied sous l’égide de la DGCCRF. Bouygues Telecom et SFR, ainsi que l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, ont déjà confirmé en être.

La 5G initialement proposée par les opérateurs reposera sur un coeur de réseau 4G et ne sera donc pas optimale. La vraie 5G, soit la 5G avec un coeur de réseau autonome et la latence réduite attendue par les entreprises, ne devrait en effet pas émerger avant 2023. Les fréquences utilisées ont également un impact sur les débits. La bande de fréquences 700 MHz que prévoit d’utiliser Free assurera une meilleure couverture, mais n’offrira pas les même débits que la bande de fréquences 3,4-3,8 GHz.

En somme, il s’agit d’avoir une certaine transparence concernant la technologie utilisée et les débits auxquels peut prétendre le consommateur.

 

 

Retrouvez toute l'actualité autour de Free

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (15)
Posté le 18 septembre 2020 à 10h01 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Surtout, il ne faudrait pas utiliser les Fréquence 700 Mhz, qui permet de compenser l'absence de 800 Mhz pour Free sur la 4G, au détriment de celle-ci des débit 4G, afin de déployer la 5G Les autres opérateurs n'ont pas besoin de la 700 pour leur réseaux 4G, et la réserve quasi exclusivement à 5G.

La bande passante de n'est pas divisible à l'infini

Posté le 18 septembre 2020 à 10h38 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

il y a surtout une logique qu'il faut être tout bonnement stupide, imbécile ou crétin pour ne pas comprendre:

Contrairement aux anciennes générations, la 5G elle n'émet qu'utilisée!!! donc plus économique et écologique: éco... logique.

Et comme les débits sont sans comparaison plus rapides, ça libère plus rapidement de l'utilisation.

ce qu'il fallait démontrer.

mais bon demander à des extrémistes bornés ne voulant pas chercher à comprendre de tenter de saisir ces évidences... peine perdue.

Avatar du membre
gdnico
Envoyer message
 
2578 points
Posté le 18 septembre 2020 à 11h07 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fakrys a écrit

il y a surtout une logique qu'il faut être tout bonnement stupide, imbécile ou crétin pour ne pas comprendre:

Contrairement aux anciennes générations, la 5G elle n'émet qu'utilisée!!! donc plus économique et écologique: éco... logique.

Et comme les débits sont sans comparaison plus rapides, ça libère plus rapidement de l'utilisation.

ce qu'il fallait démontrer.

mais bon demander à des extrémistes bornés ne voulant pas chercher à comprendre de tenter de saisir ces évidences... peine perdue.

C'est le même principe avec la pollution et l'automobile mais les pouvoirs public font l'inverse de ce qu'il faudrait faire!

Posté le 18 septembre 2020 à 12h21 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Et voilà....ce que j'avais dit écrit sur un article...

"...La 5G initialement proposée par les opérateurs reposera sur un coeur de réseau 4G et ne sera donc pas optimale..."

Ouaf, ouaf, ouaf....quand je disais qu'il ne fallait rien attendre de plus.... Donc, rien de nouveau sous le soleil, la 5G NSA ne fera rien de plus, si ce n'est qu'à afficher sur vos nouveaux Smartphones tout neufs et achetés bien cher "5G" ...

"..La vraie 5G, soit la 5G avec un coeur de réseau autonome et la latence réduite attendue par les entreprises, ne devrait en effet pas émerger avant 2023..."

Re ouaf, ouaf, ouaf... 2023....ils sont optimistes nos amis.

Avec en prime la phrase qui tué : "...La bande de fréquences 700 MHz que prévoit d’utiliser Free assurera une meilleure couverture..."

Là....il va falloir expliquer comment avec une même fréquence et une même puissance on peut avoir une meilleure couverture... ? J'attends....

Et pour finir, le non-sens commercial : "...la bande 700 MHz mais n’offrira pas les même débits que la bande de fréquences 3,4-3,8 GHz..."

Alors, OUI, les débits de la bande de fréquence 3,4-3,8Ghz seront meilleurs car la bande passante sera plus importante...., MAIS, il y a un mais (qui n'est pas dit ici), le comportement de ces fréquences est tel, qu'au moindre obstacle, les débits s'effondreront !

Entendez par là, que si vous ne serez pas à proximité de cette ou ces antennes, les débits tant espérés ne seront pas là, à moins de multiplier les antennes ...

Quand on voit déjà la difficulté à implanter des antennes 4G sur le territoire alors que les fréquences s'y prêtent mieux, on comprend qu'en fait, il ne faudra pas s'attendre à des miracles pour ceux qui se trouveront hors grosses agglomérations et hors petits périmètres dense (stades, salles de concerts, centre ville, etc...).

De beaux arguments commerciaux...., c'est tout....

Le nerf de la guerre ? Que ce soit 3G/4G/5G.... il faudra OBLIGATOIREMENT multiplier les antennes...

C'est pas gagné d'ici 2023...

Posté le 18 septembre 2020 à 12h30 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

fakrys a écrit

il y a surtout une logique qu'il faut être tout bonnement stupide, imbécile ou crétin pour ne pas comprendre:

Contrairement aux anciennes générations, la 5G elle n'émet qu'utilisée!!! donc plus économique et écologique: éco... logique.

Et comme les débits sont sans comparaison plus rapides, ça libère plus rapidement de l'utilisation.

ce qu'il fallait démontrer.

mais bon demander à des extrémistes bornés ne voulant pas chercher à comprendre de tenter de saisir ces évidences... peine perdue.

S'il y a plus de données qui transitent, les équipements intermédiaires et finaux sont + utilisés, + nombreux.

Si plus de vitesse, c'est + de vidéos de châtons regardés, la consommation globale sera nettement augmenté.

La logique veut de regarder toute la chaine et les usages en découlant, et non pas un point particulier.

Posté le 18 septembre 2020 à 13h41 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fakrys a écrit

il y a surtout une logique qu'il faut être tout bonnement stupide, imbécile ou crétin pour ne pas comprendre:

Contrairement aux anciennes générations, la 5G elle n'émet qu'utilisée!!! donc plus économique et écologique: éco... logique.

Et comme les débits sont sans comparaison plus rapides, ça libère plus rapidement de l'utilisation.

ce qu'il fallait démontrer.

mais bon demander à des extrémistes bornés ne voulant pas chercher à comprendre de tenter de saisir ces évidences... peine perdue.

C'est exactement, ce que l'on disait au moment de l'arrivé de la 4G, Or, on constate que les consommations ont bien explosées. Donc sans être crétin, stupide, extrémistes bornés, il est logique de penser que la consommation va encore augmenté et donc le problème de bande passant ca se pauser. Donc la 700 Mhz partagé à la fois avec la 4G et la 5G réduire de faite la bande passante.

Merci de ne pas insulter les gens sous prétention que tu pense t'y connais plus. Tu t'en sortiras grandi. 

Posté le 18 septembre 2020 à 17h18 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

En même temps le cuivre vu son état pitoyable : Niet .

En parallèle  , le rézo fibre avec ces paquets de nouilles dans les PM  , les Pb , additionné d'une jungle de jarretières pendouillantes partout , pour un rézo tout neuf : Niet

Un routeur 4G + une SIM + boitier IPTV = en avant...

Posté le 18 septembre 2020 à 18h55 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Freemaxtuco a écrit

Surtout, il ne faudrait pas utiliser les Fréquence 700 Mhz, qui permet de compenser l'absence de 800 Mhz pour Free sur la 4G, au détriment de celle-ci des débit 4G, afin de déployer la 5G Les autres opérateurs n'ont pas besoin de la 700 pour leur réseaux 4G, et la réserve quasi exclusivement à 5G.

La bande passante de n'est pas divisible à l'infini

Bonsoir, Freemaxtuco.

Free peut évidemment faire cohabiter 4G ET 5G sur la bande 700.

D'abord parce qu'il a 10 MHz dans cette bande quand Bouygues et SFR en ont 5.

Et surtout car les Airscales disposent d'une technologie DSS (Dynamic Spectrum Sharing), laquelle permet de faire varier le spectre alloué à la 4G ou à la 5G en fonction de la "demande" des terminaux connectés.
https://www.5gradar.com/news/nokia-launches-5g-airscale-all-in-cloud-base-station-and-dynamic-spectrum-sharing

Posté le 19 septembre 2020 à 13h37 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit

"...La 5G initialement proposée par les opérateurs reposera sur un coeur de réseau 4G et ne sera donc pas optimale..."

Ouaf, ouaf, ouaf....quand je disais qu'il ne fallait rien attendre de plus.... Donc, rien de nouveau sous le soleil, la 5G NSA ne fera rien de plus, si ce n'est qu'à afficher sur vos nouveaux Smartphones tout neufs et achetés bien cher "5G" ...

Pas optimale veut dire que ça n'utilisera pas toutes les capacités de la 5G (SA), pas que ça n'apportera rien.

Lorsque les opérateurs (sauf Free) ont commencé à déployer de la 4G en 800MHz, proche des 900MHz utilisés en 3G, y'a eu un gain !

Stéphane_ping a écrit
"..La vraie 5G, soit la 5G avec un coeur de réseau autonome et la latence réduite attendue par les entreprises, ne devrait en effet pas émerger avant 2023..."

Re ouaf, ouaf, ouaf... 2023....ils sont optimistes nos amis.

Tu t'appuies sur quoi pour dire ça ?

Même sans savoir pour le moments quelles fréquences ils auront, ils savent déjà depuis des années que le coeur de réseau doit évoluer, et c'est une transition plus simple que de changer toutes les antennes

De plus, si c'est surtout attendu pour des usages pro, ça paye très bien à l'arrivée, donc des efforts seront consentis.

Stéphane_ping a écrit
Avec en prime la phrase qui tué : "...La bande de fréquences 700 MHz que prévoit d’utiliser Free assurera une meilleure couverture..."

Là....il va falloir expliquer comment avec une même fréquence et une même puissance on peut avoir une meilleure couverture... ? J'attends....

T'as coupé la fin de la phrase, je te la remet : "mais n’offrira pas les même débits que la bande de fréquences 3,4-3,8 GHz."

Donc non, c'est pas avec une même fréquence

Stéphane_ping a écrit

Et pour finir, le non-sens commercial : "...la bande 700 MHz mais n’offrira pas les même débits que la bande de fréquences 3,4-3,8 GHz..."

Alors, OUI, les débits de la bande de fréquence 3,4-3,8Ghz seront meilleurs car la bande passante sera plus importante...., MAIS, il y a un mais (qui n'est pas dit ici), le comportement de ces fréquences est tel, qu'au moindre obstacle, les débits s'effondreront !

Comme la 4G en fréquences élevées (un peu pire même), ce qui ne l'empêche pas d'être utile

S'il y a plusieurs bandes de fréquences à chaque génération, c'est pas juste pour avoir plus de spectre, c'est surtout pour couvrir chaque usage.

Les très hautes fréquences couvriront certaines zone très denses avec des besoins particuliers, libérant du spectre en haute fréquence pour les personnes en extérieur plus loin, qui elles n'auront pas besoin du 700MHz qui couvrira les personnes encore plus loin ou dans les bâtiments.

A te lire, les fréquences basses sont inutiles car lentes, et les hautes inutiles car elles ne portent pas loin, donc toutes les fréquences sont inutiles, mais la physique ne dépendant pas de la génération du réseau, ça signifierait aussi que les réseaux actuels sont inutiles.

Posté le 19 septembre 2020 à 14h00 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit

Pas optimale veut dire que ça n'utilisera pas toutes les capacités de la 5G (SA), pas que ça n'apportera rien.

Lorsque les opérateurs (sauf Free) ont commencé à déployer de la 4G en 800MHz, proche des 900MHz utilisés en 3G, y'a eu un gain !

Tu t'appuies sur quoi pour dire ça ?

Même sans savoir pour le moments quelles fréquences ils auront, ils savent déjà depuis des années que le coeur de réseau doit évoluer, et c'est une transition plus simple que de changer toutes les antennes

De plus, si c'est surtout attendu pour des usages pro, ça paye très bien à l'arrivée, donc des efforts seront consentis.

T'as coupé la fin de la phrase, je te la remet : "mais n’offrira pas les même débits que la bande de fréquences 3,4-3,8 GHz."

Donc non, c'est pas avec une même fréquence

Comme la 4G en fréquences élevées (un peu pire même), ce qui ne l'empêche pas d'être utile

S'il y a plusieurs bandes de fréquences à chaque génération, c'est pas juste pour avoir plus de spectre, c'est surtout pour couvrir chaque usage.

Les très hautes fréquences couvriront certaines zone très denses avec des besoins particuliers, libérant du spectre en haute fréquence pour les personnes en extérieur plus loin, qui elles n'auront pas besoin du 700MHz qui couvrira les personnes encore plus loin ou dans les bâtiments.

A te lire, les fréquences basses sont inutiles car lentes, et les hautes inutiles car elles ne portent pas loin, donc toutes les fréquences sont inutiles, mais la physique ne dépendant pas de la génération du réseau, ça signifierait aussi que les réseaux actuels sont inutiles.

Trop de raccourcis, ou lecture en diagonale...

L'article dit que le 700Mhz en 5G offrira une meilleure couverture...

NON...ou alors explique moi, comment avec une même fréquence (le 700Mhz) et une même puissance on peut améliorer la couverture...

C'était ça, le sens de mon commentaire.

Pour le reste, tu fais des raccourcis : le 700Mhz (avec le 800Mhz) est une fréquence "en or" et fonctionne très bien à condition d'avoir de la bande passante : aujourd'hui c'est de l'ordre de 10Mhz il me semble, trop peu....

Les fréquences dans le haut du spectre sont sujettes aux obstacles, donc il faut être proche.. .ou que les opérateurs multiplient les antennes

C'est tout

Posté le 19 septembre 2020 à 14h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit

Tu t'appuies sur quoi pour dire ça ?

De la lecture ....de la lecture... et un peu d'expérience sur les fréquences au boulot....depuis.... 1989...

C'est tout embarassed

Posté le 19 septembre 2020 à 19h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit

Trop de raccourcis, ou lecture en diagonale...

L'article dit que le 700Mhz en 5G offrira une meilleure couverture...

NON...ou alors explique moi, comment avec une même fréquence (le 700Mhz) et une même puissance on peut améliorer la couverture...

C'était ça, le sens de mon commentaire.

Pour le reste, tu fais des raccourcis : le 700Mhz (avec le 800Mhz) est une fréquence "en or" et fonctionne très bien à condition d'avoir de la bande passante : aujourd'hui c'est de l'ordre de 10Mhz il me semble, trop peu....

Les fréquences dans le haut du spectre sont sujettes aux obstacles, donc il faut être proche.. .ou que les opérateurs multiplient les antennes

C'est tout

Non, l'article dit que le 700MHz en 5G aura une meilleure couverture que le 3.5GHZ en 5G, c'est toi qui coupe la phrase en deux pour changer son sens.

J'ai bien compris le sens de ton commentaire, mais tu critiques une affirmation qui n'est pas dans l'article.

Tu me dit que j'ai lu en diagonale mais visiblement c'est toi qui prends pas la peine de comprendre la réponse, sinon t'aurai vérifié la phrase que tu cites de l'article et tu verra que j'ai raison.

Quand aux bandes de fréquences  dispo dans les 700MHz, ce sera pareil pour la 5G que pour la 4G, donc rien qui ne transforme une bande "en or" pour la 4G en bande inutile en 5G

Posté le 20 septembre 2020 à 14h54 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit

Non, l'article dit que le 700MHz en 5G aura une meilleure couverture que le 3.5GHZ en 5G, c'est toi qui coupe la phrase en deux pour changer son sens.

J'ai bien compris le sens de ton commentaire, mais tu critiques une affirmation qui n'est pas dans l'article.

Tu me dit que j'ai lu en diagonale mais visiblement c'est toi qui prends pas la peine de comprendre la réponse, sinon t'aurai vérifié la phrase que tu cites de l'article et tu verra que j'ai raison.

Quand aux bandes de fréquences  dispo dans les 700MHz, ce sera pareil pour la 5G que pour la 4G, donc rien qui ne transforme une bande "en or" pour la 4G en bande inutile en 5G

La phrase est "...La bande de fréquences 700 MHz que prévoit d’utiliser Free assurera une meilleure couverture, mais n’offrira pas les même débits que la bande de fréquences 3,4-3,8 GHz..."

...et je te l'accorde elle laisse place à l'interprétation, mais elle est scindée en deux (virgule oblige) et remise dans son contexte elle peut prendre deux sens.

Donc on est d'accord : le 700Mhz a une meilleure couverture que le 3,4-3,8Ghz à puissance égale, mais ça, on le sait tous... on alors c'est bien mal comprendre le comportement des ondes.

Par contre, le 700Mhz ne pouvant posséder autant de bande passante (environ 10Mhz) que les 3,4-3,8Ghz (environ 400Mhz, mais tout dépendra des enchères) bien évidemment que les débits seront meilleurs sur ces nouvelles bandes de fréquence, mais je le répète, ces débits s'effondreront au moindre obstacle.

Donc les opérateurs seront très contents : on verra le logo 5G sur nos nouveaux smartphones (encore une étape de plus pour extraire les terres rares..., super ni écologique...), mais les débits seront à peine meilleurs dès que l'on s'éloignera des antennes (comme aujourd'hui sur nos fréquences utilisées : 700, 2,1, 2,6Ghz,...).

On va nous vendre du vent, ce n'était aussi que le sens des mes commentaires... et ça ne changera vraiment qu'après 2023 (voire plus, car aujourd'hui les délais sont faits pour être repoussés...).

That's all !

Avatar du membre
jj35
Envoyer message
 
690 points
Posté le 20 septembre 2020 à 15h57 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

fakrys a écrit

il y a surtout une logique qu'il faut être tout bonnement stupide, imbécile ou crétin pour ne pas comprendre:

Je pense que les choses sont un peu plus compliquées que cela. Je ne suis pas sur que la 5G apportera de nombreuses améliorations dans un premier temps (avant la 5G stand alone, en 2023). Dans un premier temps (2021-2023) seule la partie "transmission radio" est "améliorée".

fakrys a écrit

Contrairement aux anciennes générations, la 5G elle n'émet qu'utilisée!!! donc plus économique et écologique: éco... logique.

C'est déjà le cas en 4G. C'est d'ailleurs une des grosses différences entre la 3G et la 4G. La 5G améliore (un peu) les choses (optimise).

fakrys a écrit

Et comme les débits sont sans comparaison plus rapides, ça libère plus rapidement de l'utilisation.

Bin non. Sur les mêmes bandes de fréquences, les débits devraient être comparables. Comme en 4G, la radio 5G transmettra en OFDM (QPSK et QAM16, QAM64 QAM256). Cela ne devrait pas changer grand chose. Sauf si on utilise des antennes plus récentes (qui permettent des modulations plus performantes proposées par les normes) et des téléphones plus récents (même raison).

Toutefois, la bande des 3.5GHz va être utilisée pour la 5G. Plus de fréquences -> plus de débits. De plus la 5G permettra (à terme) d'utiliser les ondes millimétriques  (entre 30 et 300GHz) et dans un avenir plus proche la bande 24-27GHz. Et là, cela va booster le débit. Mais attention, les conditions d'utilisation sont plus exigeantes. La polémique actuelle, à mon sens, porte sur l’attribution des fréquences de la bande 3.5GHz. Ces fréquences sont taggées "5G"...

Enfin, la 5G, tout comme la 4G utilise le MIMO qui permet de transmettre une onde radio, non plus dans toutes les directions mais vers le téléphone et/ou l'antenne relai concerné(e). Gain d'énergie, gain de performance, émissions plus ciblées, moins "polluantes". Mais là encore, il fait des antennes et des téléphones qui gèrent les versions les plus récentes du MIMO.

En résumé, des terminaux et des antennes 4G dernier cri feront aussi bien le job que des outils 5G  (non stand alone, avant 2023). Maintenant de tels matériels ont de bonnes chances d'être aussi compatibles 5G.

La 5G prendra tout son sens avec la 5G stand alone (2023), avec un cour de réseau 5G : 1-latence réduite (attention les 1ms annoncées ne fonctionneront que dans des cas très précis et encore ce sera peut-être un peu plus), mais c'est quand même beaucoup mieux que les 150ms de la 4G. 2-Internet des objets. 3-transmission temps réelle (bien meilleure qu'en 4G). 4-support de réseaux industriels (déterministes). ...

Posté le 21 septembre 2020 à 16h35 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Stéphane_ping a écrit

L'article dit que le 700Mhz en 5G offrira une meilleure couverture...

NON...ou alors explique moi, comment avec une même fréquence (le 700Mhz) et une même puissance on peut améliorer la couverture...

C'était ça, le sens de mon commentaire.

Le 700Mhz offrira une meilleur couverture qu'en 3500Mhz, pas une meilleurs couverture en comparaison de la 4G mais de la 5G et ses fréquences évidemment (c'est de ça dont il est question dans l'article comme le précise bien le titre de celui-ci), car Free est celui qui a le + de fréquences 700Mhz et compte les utiliser en 5G. Je pense que l'article le précise car tous ne connaissent pas le fonctionnement des ondes à lires pas mal de commentaire parlant de la 5G (ou même des autres techno...) du coup un petit rappel ne fait jamais de mal.

Stéphane_ping a écrit

Pour le reste, tu fais des raccourcis : le 700Mhz (avec le 800Mhz) est une fréquence "en or" et fonctionne très bien à condition d'avoir de la bande passante : aujourd'hui c'est de l'ordre de 10Mhz il me semble, trop peu....

Les fréquences dans le haut du spectre sont sujettes aux obstacles, donc il faut être proche.. .ou que les opérateurs multiplient les antennes

C'est tout

Faut voir pour la 5G car en 4G avec 10 Mhz en 700Mhz seul ça fait toujours 75 Mbps de débits  en DL (97.9Mbps en 256QAM) et 37.5Mbps en up. et sur cette seule fréquence donc pas négligeable. Perso je suis dans un immeuble proche d'une ville et à 2Km d'une antenne et quand je capte uniquement le 700Mhz j'atteins environ 30Mbps depuis ma chambre donc certes ça s'effondre déjà un peu forcément de par la distance, le monde de connectés dessus et les obstacles mais c'est toujours mieux que rien et tout sauf inutile donc ça sera encore mieux en 5G même si ça ne sera pas réellement de la 5G dans un 1er temps.

Après personne n'est forcé d'utiliser cette 5G, perso je ne vois aucun intérêt de changer mon smartphone qui a maintenant presque 2 ans et demi pour me tourner vers un smartphone compatible 5G. Tant que le mien fonctionne. Je suis pleinement satisfait de mes débits 4G de manière général donc aucun intérêt pour moi. Après chacun fait comme il veux.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide