Freezone S'inscrire

Realme 6 Pro : le smartphone testé par Univers Freebox, une belle proposition sur le milieu de gamme

La rédaction d’Univers Freebox a reçu plusieurs smartphones Realme, une jeune marque chinoise qui entend marcher sur les plates-bandes d’acteurs comme Xiaomi en proposant elle aussi des configurations intéressantes à prix serré. Voici donc le test du modèle Realme 6 Pro, en attendant ceux des Realme 6, Realme 6i et Realme C3.

Avant de passer au test, voici un rappel des principales caractéristiques du Realme 6 Pro, qui coûte 349,90 euros et dont un exemplaire nous a été prêté par la marque :

 


Fiche technique du Realme 6 Pro : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,3 GHz (chipset Snapdragon 720G)

-   Mémoire vive : 8 Go en LPDDR4x


-    Écran : dalle IPS 6,6 pouces avec une définition FHD+ (2 400 x 1 080 pixels)

-   Audio : son sortant de la tranche inférieure

-   Stockage : 128 Go en UFS 2.1 (extensible, grâce à un slot MicroSD dédié)


-   Deux logements Nano-SIM accessibles depuis un tiroir de la tranche gauche

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B20/B28

-   Compatibilité 5G : non


-   Quadruple capteur photo au dos (organisé en ligne) : 64 + 8 + 12 + 2 Mégapixels (principal + ultra grand-angle + téléphoto + macro)

-    Double capteur photo à l’avant : 16 + 8 Mégapixels (principal + ultra grand-angle) dans un poinçon excentré


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche inférieure)

-   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : 802.11 a/b/g/n/ac

-   Connectivité Bluetooth : version 5.1

-   Support NFC : oui


-   Batterie : 4 300 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 30 Watts (bloc fourni dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface Realme UI


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal ou lecteur d’empreintes digitales sur la tranche droite

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : juin 2020


 

Un smartphone avec un design réussi, mais salissant

 

De face, le Realme 6 Pro ne se démarque pas vraiment des autres, suivant en effet la tendance actuelle des écrans avec un ou deux poinçons à la place de l’encoche.

De dos, il se différencie par son éclair apparaissant selon l’angle. Pour l’anecdote, un passant curieux nous a même demandé quel était notre modèle de smartphone.

En main, le smartphone offre une bonne préhension avec des lignes arrondies. Sauf lorsqu’il est tenu en mode paysage pour le jeu ou la vidéo, avec cette ligne de capteurs photo qui peut se retrouver sous l’index. Excentré, ce bloc photo rend également instable le smartphone lorsqu’il est posé sur la table. Un constat récurrent ces temps-ci avec la multiplication des capteurs photo.

Fort heureusement, la surcoque de protection fournie atténue les effets de cette protubérance au dos. Elle vous évitera également les traces de doigt qu’attrape facilement la coque du smartphone.

 

Un écran sans encoche, pas de son stéréo

 

Comme dit plus haut, pas d’encoche. Le Realme 6 Pro opte en effet pour un écran poinçonné. Il y a d’ailleurs deux poinçons, ce qui rend la partie photo avant moins discrète par rapport à d’autres smartphones que nous avons testés.

À l’usage, l’écran n’offre pas une luminosité extraordinaire pour un usage en extérieur lors d’une journée ensoleillée, mais une bonne fluidité grâce à son taux de rafraîchissement 90 Hz. Ce second paramètre est d’ailleurs ajustable depuis les paramètres (Affichage et luminosité / Fréquence d’actualisation de l’écran). On peut choisir entre 60 et 90 Hz, ou bien opter pour une sélection automatique en fonction de l’application.

La température des couleurs fait également partie des choses ajustables.

Côté son, pas de stéréo. Il sort en effet uniquement de la tranche inférieure, ce qui est dommage en jeu ou en vidéo. On note en revanche que celui-ci ne manque pas de patate, propose un début de basses et se laisse écouter à plein volume (sauf avec les sons un peu trop criards).

Quant aux écouteurs filaires, ils pourront se brancher en mini-jack. Le Realme 6 Pro dispose de cette connectique. Elle se retrouve dans la tranche inférieure avec la grille de haut-parleur et le port USB-C.

 

6 capteurs photo en tout

 

Le Realme 6 Pro multiplie en effet les capteurs photo, en proposant 4 à l’arrière et 2 à l’avant. À l’usage, il montre ainsi une certaine polyvalence, à défaut d’exceller. En ultra grand-angle, par exemple, les couleurs sont un peu ternes et les clichés manquent de détails. Le mode macro reste exploitable, à condition de ne pas être exigeant. Le mode nuit améliore l’ordinaire, mais sans briller non plus.

Ci-dessous, une photo de jour en extérieur avec sa version ultra grand-angle et ses versions zoomées 2x/5x :

 

 

Une autre photo de jour en extérieur et sa version ultra grand-angle :

Une photo de jour en extérieur avec le mode macro :

Une photo en extérieur, avec du flou d’arrière-plan :

Une photo en intérieur le soir, avec une jeune Leeloo ayant la bougeotte :

Une autre photo en intérieur le soir, avec notre petit robot :

Un selfie en intérieur, à la rédaction  :

Une photo de nuit en milieu urbain, avec sa version corrigée par le mode nuit :

 

Une compatibilité avec la B28

 

Le Realme 6 Pro pourra intéresser les abonnés Free Mobile puisqu’il gère la 4G 700 MHz, la fameuse B28. Notez également qu’il offre deux logements SIM. Pas de slot hybride obligeant à choisir entre fonctionnement dual-SIM et extension de la mémoire de stockage.

Ci-dessous, des débits obtenus en extérieur :

  

Puis en intérieur, depuis la salle de rédaction et une zone résidentielle :

 

 

Un smartphone joueur

 

Avec le processeur octa-core 2,3 GHz apporté par le chipset Snapdragon 720G et la mémoire vive 8 Go, le Realme 6 Pro lançait tranquillement nos habituels Asphalt 9 et Call of Duty Mobile avec des temps de chargement assez courts, une bonne fluidité et une chauffe contenue.

Dans AnTuTu, le Realme 6 Pro se retrouve entre le Samsung Galaxy S9 et le Xiaomi Mi Note 10 Pro. Il se retrouve également dans l’ombre de... lui-même. Concernant la mémoire de stockage interne, l’outil Disk Speed indiquait 221 Mo/s en écriture et 477 Mo/s en lecture.

 

 

Une bonne autonomie et une charge très rapide

 

Passons maintenant à l’autonomie, assurée par une batterie 4 300 mAh. On tient facilement la journée et demie. Les moins gourmands pourront espérer tenir 2 jours loin du secteur.

Ci-dessus, deux exemples d’utilisation :

(1er cas) : Départ à 17h42 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 13h57 avec 13 % :

-  1 heure de YouTube avec le son du smartphone

-  20 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  30 minutes de partage 4G

-  Consultations et alertes Twitter / Gmail

-  Surf sur Internet

-  1 appel

-  Quelques SMS

-  10 téléchargements d’applications, dont 3 gros

-  22 mises à jour d’applications

-  Mise à jour système pour passer aux patchs de juin 2020

-  Fonctionnement de StopCovid

-  Photos

-  Benchmarks

-  Tests de débits

-  Manipulation + capture d’écran

(2e cas) : Départ à 15h12 avec 100 % et arrivée le lendemain à 17h15 avec 41 % :

-  1 heure et 5 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  60 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  10 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  Consultations et alertes Twitter / Gmail

-  Surf sur Internet

-  Quelques SMS

-  2 mises à jour d’applications

-  Fonctionnement de StopCovid

-  Photos

-  Tests de débits

Dans le pire des cas, le chargeur 30 Watts (5V/6A) fourni permet de récupérer pas mal d’autonomie en très peu de temps. De quoi envisager une charge express avant de prendre la route.

Ci-dessous, un suivi de charge :

-  13h58 : 13 %

-  14h03 : 20 %

-  14h08 : 30 %

-  14h19 : 53 %

-  14h28 : 69 %

-  14h39 : 81 %

-  14h49 : 90 %

-  14h56 : 95 %

-  15h12 : 100 %

 

Une interface Realme UI très (trop ?) complète

 

L’interface Realme UI fournie repose sur Android 10. Elle contient quelques applications préinstallées dans le cadre de partenariats commerciaux, dont Yandex, Facebook et Opera. On peut les désinstaller.

 

 

Assez complète (même un peu trop, au point qu’on s’y perd un peu dans les nombreux réglages), la partie logicielle propose quelques fonctions pratiques, dont :

-  Le mode sombre

-  La gestion de la température d’affichage avec une possibilité de planification horaire

-  L’affichage multifenêtre

-  La barre latérale pour ajouter des raccourcis vers des fonctions ou applications favorites

-  La gestion des gestes sur l’écran éteint (un V pour allumer la lampe-torche très pratique, par exemple)

-  La possibilité de bloquer les fausses bornes d’accès

 

Concernant les patchs de sécurité, nous avions ceux de juin 2020, après l’installation d’une mise à jour. Notre smartphone était à jour.

 

Quant aux solutions de déverrouillage, elles se révèlent très efficaces. Le lecteur d’empreintes sur la tranche droite amène en un clin d’oeil sur l’écran d’accueil. Idem pour la reconnaissance faciale, surtout lorsqu’elle est paramétrée de manière optimale (déclenchement lors d’un tapotement sur l’écran ou lors de la prise en main). Nous l’avons même testée dans le noir, avec succès à chaque fois. Comme dirait l’autre, "c’est toujours un succès".

 


VERDICT

Au regard des 350 euros affichés, le Realme 6 Pro en offre pas mal : design soigné, écran 90 Hz sans encoche, bonnes performances pour jouer, bonne polyvalence en photo, solide autonomie, charge très rapide, mini-jack et support de la B28. Alors, oui, il ne propose de son stéréo ni de charge sans-fil, mais cela reste pardonnable sur son segment tarifaire. Le seul vrai reproche, c’est l’interface logicielle riche, mais dans laquelle on se perd facilement. Une réorganisation serait bienvenue. Fort heureusement, le moteur de recherche permet de s’y retrouver. Au moins l’interface a-t-elle le mérite d’être à jour. Chose notable enfin : le boîte inclut une coque de protection et le chargeur adéquat pour profiter de la charge rapide.


 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (3)
Posté le 02 juillet 2020 à 19h24 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Sinon, il est à 309€ à la Fnac... et 289 chez rakuten (mais sans convictions de ma part)


349€ c'est l'un des prix les plus cher trouvable sur le net. merci free.

Avatar du membre
0rsa
Envoyer message
 
107 points
Posté le 03 juillet 2020 à 06h27 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jhack a écrit

Sinon, il est à 309€ à la Fnac... et 289 chez rakuten (mais sans convictions de ma part)


349€ c'est l'un des prix les plus cher trouvable sur le net. merci free.

A 309 Eur à la FNAC, c'est chez un vendeur tiers d'Hong-Kong...

Posté le 03 juillet 2020 à 17h37 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
0rsa a écrit

A 309 Eur à la FNAC, c'est chez un vendeur tiers d'Hong-Kong...

mais le reste de mon post ?

289€ chez rakuten vendeur tier Italien.

60€ de différence... 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide