Freezone S'inscrire

5G : pas de craintes à avoir pour la santé et l’environnement, selon les opérateurs

Selon les opérateurs télécoms, les inquiétudes concernant les impacts de la 5G sur la santé et l’environnement n’auraient pas lieu d’être.

Lors d’une interview accordée au Parisien, Nicolas Guérin, président de la FFT (Fédération Française des Télécoms) depuis le 15 juin, a évoqué les craintes autour de la 5G, celles se traduisant notamment par des recours judiciaires, des sabotages d’antennes-relais ou des actions visant les personnes. Des inquiétudes qui n’ont pas lieu d’être à ses yeux.

La 5G sera "plus propre"

Nicolas Guérin rappelle que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a déjà apporté des éléments de réponse sur le sujet des ondes. Les émissions de la 5G n’étant pas différentes par rapport à la 4G, il n’y aurait ainsi pas de craintes à avoir concernant des risques sanitaires. Quant aux thèses complotistes alimentées par vidéos sur les réseaux sociaux et selon lesquelles la 5G véhiculerait la coronarivus, elles reposent sur de fausses informations.

Le président de la FFT se veut également rassurant à propos de la consommation énergétique qui aurait un impact environnemental. Si la 5G apportera plus de débits et favorisera l’émergence de nouveaux usages, elle consommera moins d’énergie que la 4G et sera donc "plus propre". Orange avait d’ailleurs expliqué les leviers d’économie, comme les modes de veille avancée.

Des offres commerciales "dès décembre et plus raisonnablement début 2021"

Toujours sur la 5G, Nicolas Guérin a par ailleurs été questionné sur le fait qu’il y ait suffisamment de place pour Orange, Free, Bouygues et SFR. Le président de la FFT a répondu : "nous entendons parler depuis des années de consolidation, mais il pourrait y avoir d’autres modèles comme la mutualisation des réseaux et le partage de la technologie entre les acteurs ". Et d’ajouter que "la question se posera clairement après les enchères sur les fréquences fin septembre".

Rappelons en effet que l’Arcep prévoit de tenir les enchères entre les 20 et 30 septembre, en vue d’une attribution des fréquences fin octobre / début novembre et de premières offres commerciales d’ici la fin de l’année. Au sujet de la commercialisation, Nicolas Guérin indique d’ailleurs la mise en place des offres commerciales "dès décembre et plus raisonnablement début 2021".

Source : Le Parisien

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (16)
Afficher le premier commentaire.
Posté le 19 juin 2020 à 13h07 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

L'avis des FAI n'est pas crédible aux yeux des détracteurs !! Seule, une véritable étude pourrait mettre fin a ces polémiques !!

Posté le 19 juin 2020 à 13h09 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Moi quand c'est les opérateurs de la 5G , donc qui la vendent,qui disent qu'il n'y aura pas de problèmes ça me fait toujours un peu rigoler

Avatar du membre
fab123
Envoyer message
 
4961 points
Posté le 19 juin 2020 à 13h14 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ils ne vont pas dire le contraire...

Posté le 19 juin 2020 à 13h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
cazelou a écrit

L'avis des FAI n'est pas crédible aux yeux des détracteurs !! Seule, une véritable étude pourrait mettre fin a ces polémiques !!

Exact.

C’est pourquoi j’ai toute confiance en Les Robins des Toits pour mener prestement cette étude scientifique et impartiale.

... ou pas !

Posté le 19 juin 2020 à 14h24 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

C'est clair que l'on peut leurs faire confiance, ils ne sont pas juges et parties dans cette affaire !

Posté le 19 juin 2020 à 14h50 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
DG33600 a écrit

Exact.

C’est pourquoi j’ai toute confiance en Les Robins des Toits pour mener prestement cette étude scientifique et impartiale.

... ou pas !

C'est vrai, tu as raison, pourquoi ne lèvent-ils pas des fonds pour mener une étude indépendante qui appuierait (peut-être) leurs craintes, je crois qu'ils sont comme les FAI, ce doute les arrangent.. non ?

Posté le 19 juin 2020 à 16h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
cazelou a écrit

L'avis des FAI n'est pas crédible aux yeux des détracteurs !! Seule, une véritable étude pourrait mettre fin a ces polémiques !!

Mais il y en a déjà tout un tas d'étude et depuis des années sur le sujet en fait si les gens se renseigne un minimum : 

OMS : étude de Mai 2006: 

https://www.who.int/peh-emf/publications/facts/fs304/fr/?fbclid=IwAR11Xwdtcxo2qLOZ2ZOimdStQvHI_4iz59ngST_QenCVSxlsfrKgpvXTYMw

OMS études de Octobre 2014 : 

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/electromagnetic-fields-and-public-health-mobile-phones

Information sur les ondes (nuisent-elles à notre santée) : Canard PC n°13 Juillet-Août 2012 (P.69) dont une section spécial à Robin des Toit qui ne sont clairement pas si neutre que ça... : 

https://fr.scribd.com/document/172746259/CPCHW13-pdf 

Posté le 19 juin 2020 à 16h50 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

et la j'en ai mis que 2 + un document/magazine qui cite quelques faits et sources sur le sujet, mais il y en a tout un tas d'autres.

Posté le 20 juin 2020 à 01h03 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

J'adore aussi cette vidéo du monde https://www.youtube.com/watch?v=v1hAE9aLZIY, cela explique vraiment bien le sujet et comment les anti-ondes sont en réalité peu regardant de la véracité scientifique.

Posté le 20 juin 2020 à 09h23 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Plus le rayonnement électromagnétique est puissant, plus on est à proximité et plus il exploite une fréquence élevée, plus le danger existe.

Pour les même fréquences, les radars de trafic aérien local, météorologiques et navals sont clairement nocifs et reconnus potentiellement cancérigènes depuis les années 1950. Des dispositifs de protection sont requis par les techniciens qui les installent et les exploitent.

Ces fréquences sont d'ailleurs supérieures à celles des fours micro-ondes.

Bien sûr, tout est affaire de puissance rayonnée directe, de portée et de modélisation.

Une personne qui vit 24/7 avec une cellule émettrice 5G à proximité de chez elle n'est en principe pas en danger parce que ces fréquences ont du mal à pénétrer les murs et les fenêtres (verrerie avec plomb ou métaux lourds) mais dans certaines conditions, cela devrait être démontré.

Chez moi, je me passe très bien du WiFi (câblage filaire et RJ45 partout) et je n'ai pas besoin de la 5G (FTTH).

Posté le 20 juin 2020 à 11h43 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Den s a écrit

Moi quand c'est les opérateurs de la 5G , donc qui la vendent,qui disent qu'il n'y aura pas de problèmes ça me fait toujours un peu rigoler

Et c'est sur que quand c'est des M. Tous le monde qui ne conaissent rien aux phenomene des ondes et qui les utilisent 24H/24 7J/7 365J/365 qui disent que les ondes des antennes de mobiles sont nocives, c'est beaucoup plus crédibles.

Ah le monde merveilleux des complotistes.

Posté le 22 juin 2020 à 06h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Plus propre, sauf visuellement, puisqu’il faudra 3 à 5 fois plus d’antenne en zone rural

Posté le 22 juin 2020 à 14h34 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Une étude médicale "selon les opérateurs..." ! money-mouth

Par comparaison, selon les laboratoires Servier, le Mediator est totalement inofensif. undecided

Posté le 22 juin 2020 à 15h02 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Martinou a écrit

Plus le rayonnement électromagnétique est puissant, plus on est à proximité et plus il exploite une fréquence élevée, plus le danger existe.

Pour les même fréquences, les radars de trafic aérien local, météorologiques et navals sont clairement nocifs et reconnus potentiellement cancérigènes depuis les années 1950. Des dispositifs de protection sont requis par les techniciens qui les installent et les exploitent.

Ces fréquences sont d'ailleurs supérieures à celles des fours micro-ondes.

Bien sûr, tout est affaire de puissance rayonnée directe, de portée et de modélisation.

Une personne qui vit 24/7 avec une cellule émettrice 5G à proximité de chez elle n'est en principe pas en danger parce que ces fréquences ont du mal à pénétrer les murs et les fenêtres (verrerie avec plomb ou métaux lourds) mais dans certaines conditions, cela devrait être démontré.

Chez moi, je me passe très bien du WiFi (câblage filaire et RJ45 partout) et je n'ai pas besoin de la 5G (FTTH).

Aucun rapport entre les fréquences utilisé dans la mobilité et les micro-ondes, il est question de puissance totalement différente dans ces 2 exemples donc juste rien à voir.

Après avoir besoin de 5G ou autre est un autre débat par contre. Si on est fibré effectivement l'intérêt peut être limité.

Posté le 22 juin 2020 à 15h13 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
peuchane a écrit

Plus propre, sauf visuellement, puisqu’il faudra 3 à 5 fois plus d’antenne en zone rural

ça dépend si elles sont ou pas cachées, en Norvège t'en as partout et pourtant si tu ne les cherchent pas ou n'est pas au courant que c'est est tu ne le devine pas au coup d'oeil. et ça va être encore bien plus discret avec les small cells.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide