Freezone S'inscrire

COVID-19 : le gouvernement réfléchit à une application mobile utilisant le Bluetooth pour lutter contre l’épidémie

Le gouvernement planche sur une application pour stopper la propagation de l’épidémie de coronavirus. Pas de géolocalisation, mais du Bluetooth et un historique chiffré.

"Tous les dispositifs sont les bons", déclarait Grégory Rabuel, directeur général de SFR, à propos des moyens d’enrayer l’épidémie de coronavirus. "Techniquement, on a les outils", déclarait de son côté Stéphane Richard, PDG d’Orange. En voici un nouveau sur lequel planche le gouvernement français. N’utilisant pas les données de géolocalisation, mais le Bluetooth. Sonnant comme moins intrusif aux yeux des utilisateurs, il nécessiterait leur participation massive.

Une application inspirée de ce qui se fait à Singapour

Alors que la France est entrée dans sa deuxième quinzaine de confinement, le gouvernement réfléchit à une application mobile permettant d’enrayer l’épidémie de coronavirus. Elle s’inspire de l’application TraceTogether lancée mi-mars pour le gouvernement à Singapour. Une fois installée, l’application active le Bluetooth afin de scanner les smartphones aux alentours ayant également le Bluetooth activé et l’application installée. Par la suite, dans le cas d’une personne contaminée, un historique permet de prévenir les personnes qu’elle a croisées et potentiellement contaminées, afin de les inviter au confinement et au dépistage. Une telle solution permettrait de lever le confinement tout en s’assurant que la propagation du virus ne reprenne pas son cours, le temps qu’un vaccin soit trouvé.

L’avantage souligné est le côté moins intrusif en termes de vie privée par rapport aux données de géolocalisation. De plus, l’historique est stocké sur le smartphone et chiffré. La solution nécessiterait en revanche une implication de la population, sachant que l’installation serait facultative, mais devrait être massive pour une réelle efficacité. Chez au moins deux tiers de la population. Rester à voir quel(s) moyen(s) serai(en)t mis en oeuvre pour atteindre ce seuil.

Pas une ligne de code n’est écrite

Comme le précise l’entourage de Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, qui supervise le projet, "pour le moment, rien n’est en place, pas une ligne de code n’est écrite". L’heure à la réflexion avec les épidémiologistes concernant la pertinence de la solution. Et d’ajouter qu’il faudrait "au moins une dizaine de jours pour lancer une appli".

Source : Les Echos

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (6)
Posté le 01er avril 2020 à 11h50 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

D'accord, mais en contrepartie il faudrait que ce gouvernement lève toutes les lois et tous les décrets liberticides qui ont été promulgués depuis le covid-19

Posté le 01er avril 2020 à 12h03 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Si l'application est viable en Corée du Sud, c'est parce qu'il y a eu des dépistages massifs.

En France, tu fais comment ? Ton application te demande si tu tousses ?

Posté le 01er avril 2020 à 12h11 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

C'est quand même limité puisqu'il faut pas mal de conditions, et que tout le monde active le Bluetooth, et télécharge l'appli. Ca fait beaucoup de conditions avant de voir tout le monde équipé, le coranovirus aura "peut-être disparu"

Posté le 01er avril 2020 à 14h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

ca sent le poisson cool

Posté le 02 avril 2020 à 07h24 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

encore une idée completement con puisqu'il ne suffit pas de croiser des gens pour transmettre le covid 19

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
21596 points
Posté le 03 avril 2020 à 01h22 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

  Bonjour, cela dépend aussi du modèle de téléphone que on possède et de la version du Bluetooth, car cela peut porter suivant les cas de 10m à 400m.

  Il faut voir en pratique ce que cela donne ... ???

undecided

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

DANS VOS REGIONS
Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide