Freezone S'inscrire

Médiamétrie prévoit d’étendre ses mesures d’audience en dehors du foyer

L’audience dans les bars, les résidences secondaires et même dans les transports sera bientôt comptabilisée par Médiamétrie.

Les audiences pourraient être boostées par cette mesure à partir de fin mars 2020. Les usages évoluent et le calcul d’audience doit suivre la tendance, en intégrant donc les spectateurs regardant la télévision en dehors du domicile et en mobilité. Le directeur exécutif télévision et Internet de Médiamétrie explique que ces usages sont voués à "se développer avec la 5G".

L’impact sur l’audience sera non négligeable, du même niveau que l’apport du replay dans la durée d’écoute, avec dix minutes ajoutées, soit un apport annuel moyen de 5%. Cependant, l’apport variera selon les mois et les catégories socioprofessionnelles . Médiamétrie explique s’attendre à 15 à 20 minutes de plus sur la durée d’écoute l’été, durant les vacances. Les CSP+ quant à eux regardent plus souvent la télévision à l’extérieur de leur domicile que les autres catégories socioprofessionnelles.

De même, les événements sportifs seront les points clés de cette nouvelle audience. Un test révèle ainsi une hausse de 8% de l’audience en moyenne sur l’ensemble des matchs de la Coupe du monde de rugby, et 9% pour le match France-Tonga. Julien Rosanvallon explique même que "le supplément devrait être plus marqué pour d’autres compétitions".

Une hausse bienvenue, notamment pour les revenus publicitaires des chaînes gratuites privées qui sont basés sur l’audience. La durée de l’écoute a baissé d’environ 6 minutes l’an dernier, une première, et d’après un expert chez Publicis Media, " Le hors domicile devrait compenser la baisse d’audience sur certaines cibles. Cela va aider les régies publicitaires des chaînes à rehausser leur prix. Seul hic : jusqu’à présent, cette audience non mesurée était, de fait, gratuite. Les annonceurs vont donc devoir la payer. On sent que cela va susciter des discussions. ".

Pour la mise en place de cette nouvelle mesure, un petit boîtier sera fourni aux testeurs de Médiamétrie. Il sera capable de reconnaître les signaux émis par les chaînes de télévision et les téléspectateurs devront le prendre avec eux en vacances ou dans les lieux publics.

"Nous serons l’un des rares pays, avec la Norvège et le Canada à avoir une mesure complète" affirme le spécialiste Philippe Nouchi. Si Médiamétrie avait déjà pris en compte les différents écrans (mobile, tablette, ordinateur) courant 2016-2017, il reste encore la mesure dite "4 écrans" à domicile sera également intégrée aux mesures quotidiennes courant 2020 ou 2021.

Source : Les Echos

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (2)
Avatar du membre
ggdu27
Envoyer message
 
2152 points
Posté le 24 janvier 2020 à 13h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Qu'est ce qu'on en a à faire de savoir qui regarde quoi, où et combien de temps ? Tout ca pour déterminer le prix de la seconde de pub !

Que d'énergie, de données pillées, brassées, exploitées pour dire que 1 seconde de pub sur tf1 coute 150000e !!

Surtout, vu la fiabilité du truc ! Tout est faux, en tous cas, c'est loin d'être excat.

Avatar du membre
Stavi
Envoyer message
 
1017 points
Posté le 24 janvier 2020 à 13h34 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ggdu27 a écrit

Qu'est ce qu'on en a à faire de savoir qui regarde quoi, où et combien de temps ? Tout ca pour déterminer le prix de la seconde de pub !

Que d'énergie, de données pillées, brassées, exploitées pour dire que 1 seconde de pub sur tf1 coute 150000e !!

Surtout, vu la fiabilité du truc ! Tout est faux, en tous cas, c'est loin d'être excat.

Bien sûr que ça sert aux chaînes , plus l'audience est importante , plus le programme a de chances de durer dans le temps , de mesurer sa popularité , d'être renouvelé ,  et bien sûr d'engrosser les chaînes avec les pubs , personne n'oblige les foyers à avoir ce boitier , quand à la fiabilité , elle peut oui largement être remise en cause dans la mesure ou c'est un panel , c'est un peu comme les sondages en fait , on leur fait dire ce qu'on veut .

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide