Freezone S'inscrire

Rachat de SFR par Altice : l’Autorité de la concurrence a levé plusieurs engagements malgré certaines mises en garde de l’Arcep

Cinq ans après le rachat de SFR par Numéricable, l’Autorité de la concurrence a levé plusieurs engagements pris par le groupe Altice concernant ce rachat. On apprend aujourd’hui que sur certains points, les mises en garde de l’Arcep ont été ignorées.

En 2014, Numéricable annonce le rachat de SFR au sein du groupe Altice. Pour cela, le groupe de Patrick Drahi a dû s’engager sur certains points précis afin de garder une situation équitable du point de vue de la concurrence. En octobre dernier, l’autorité de la concurrence en a levé la majorité, puisque ces engagements n’étaient plus considérés comme légitimes. Sur ce sujet l’Arcep avait été consultée afin de faire part de ses conseils et de ses suggestions pour gérer l’affaire au printemps dernier. Le gendarme des télécoms a rendu public les préconisations faites au sujet du rachat de SFR et on peut constater que sur plusieurs aspects, la Concurrence a ignoré les conseils de l’Arcep.

La rue de l’Echelle a par exemple levé une partie des engagements portant sur le contrat Faber liant Bouygues Telecom et SFR en zone très dense. Il s’agit en fait d’un accord de co-déploiement du réseau horizontal de fibre optique dans 22 villes situées en zone très dense. A l’époque du rachat, une crainte subsistait concernant le fait que l’opérateur pourrait choisir de laisser tomber la fibre en privilégiant le câble, mais aussi de délaisser cet accord. Altice a d’ailleurs été rappelé à l’ordre au sujet de ce contrat en 2017. Ainsi, plusieurs injonctions ont été faites pour faire en sorte qu’SFR respecte son accord de co-déploiement avec Bouygues. Parmi ces injonctions, certaines concernaient le fait d’imposer à Altice de procéder au raccordement d’immeubles concernés par l’accord à compter de 2017, suite à ce rappel à l’ordre et ont été levées en 2019 par l’Autorité de la Concurrence. Cependant, on apprend que l’Arcep avait conseillé ses homologues de la Concurence de maintenir une surveillance sur ce contrat, une requête qui n’a visiblement pas été entendue.  

De même, Altice devait continuer de proposer des offres de fibre noire (FON) "au moins aussi avantageuses qu’avant l’opération". Concernant les offres de collecte sur fibre noire, le gendarme des télécoms estimait " nécessaire que SFR-Numericable ne retire pas et ne dégrade pas cette offre tant que des solutions alternatives durables à l’offre FON de SFR-Numericable n’ont pas émergé à l’échelle nationale ". Cependant, l’Autorité de la concurrence a levé les engagements du groupe de Patrick Drahi, estimant que les clients de ces offres " disposent d’un laps de temps suffisant pour mettre en œuvre des mesures de nature à limiter les effets de l’opération de concentration initiale " et qu’Altice n’avait plus la capacité de verrouiller marché.

Des injonctions ont également été faites sur le marché des entreprises, notamment concernant la Boucle locale optique dédiée (BLOD). La rue de l’Echelle a ainsi levé les obligations de SFR à ce sujet, considérant que l’émergence d’alternatives écartait les risques pour un marché concurrentiel. L’Arcep était bien moins optimiste et considérait que le maintien de ces offres était "hautement nécessaire pour garantir un niveau de concurrence suffisant sur les marchés de gros et de détail".

A noter cependant que l’un des aspects sur lequel les deux autorités sont tombées d’accord,  : le déploiement du Très Haut Débit via la fibre optique (FttH) a permis de juger qu’Altice ne pouvait plus retirer d’avantages de son réseau câblé. La question a été jugée "moins curciale" par l’Arcep.

Une situation qui montre bien que les deux gendarmes ne sont pas toujours sur la même longueur d’ondes .Un rapport du Sénat dédié à la concurrence sur le marché entreprises pointait d’ailleurs du doigt un manque de coordination entre ces deux acteurs sur certains dossiers.

Source : DegroupNews

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (4)
Posté le 21 janvier 2020 à 20h20 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Et oui, SFR-Numéricable essaye toujours de nous vendre son câble.

En plus Altice trompe les gens en vendant des offres soi-disant fibre qui sont en fait du câble.

Je ne compte plus les personnes qui ont été démarché pour une offre fibre et qui se retrouve avec une box branché sur une prise câble.

Par ailleurs, Bouygues fait le coucou sur le vrai câble et fausse fibre de SFR-Numéricâble.....cool

Posté le 21 janvier 2020 à 22h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

@celui qui tape sur son clavier peut-être depuis la rue Montesquieu (aka Lucas Musset)

Ce n'est pas parce que tu sais qui se situe dans la rue de l'Echelle ou la rue de la ville l’Evèque ou autre Infinite Loop et que sais-je qu'il faut nous balancer (pardon, copie-coller bêtement) des adresses bien anonymes pour le commun des mortels.

La firme à la pomme, l'opérateur de XN, la rue de l'Echelle, l'agrume pour dire Apple, Free (Mobile), l'Autorité de la Concurrence, Orange, eh bien ça finit par lasser.

Au diable le référencement lorsque ça tue la lecture !

Posté le 21 janvier 2020 à 23h28 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Fausse fibre et vrai câble a écrit

Et oui, SFR-Numéricable essaye toujours de nous vendre son câble.

En plus Altice trompe les gens en vendant des offres soi-disant fibre qui sont en fait du câble.

Je ne compte plus les personnes qui ont été démarché pour une offre fibre et qui se retrouve avec une box branché sur une prise câble.

Par ailleurs, Bouygues fait le coucou sur le vrai câble et fausse fibre de SFR-Numéricâble.....cool

Ton post est simplement du SFR bashing. Aucun FAI n'est tout beau tout blanc, aucun. Je peux dire que j'ai quitté Free après 17 ans passés chez eux et je suis fibré par SFR non en câble mais en FTTH. Le câble c'était sous Numéricâble. Altice/SFR va d'ailleurs virer en fibre FTTH tous ceux qui sont encore câblés dès cette année. Tout ne sera pas fait en 2020, c'est certain. En tout cas, ils vont le faire. En ce qui me concerne, cela fait 31 mois que je suis chez SFR et je ne m'en plains pas. La fibre Free n'est toujours pas arrivé dans ma rue et elle n'est sans doute pas prêt d'y être. Orange est présent aussi.

Posté le 22 janvier 2020 à 15h27 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

La question a été jugée “moins curciale” par l’Arcep.

 

Un néologisme ?

Mais dans le monde on ne peut plus opaque des affaires, le profit reste le profit...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide