Freezone S'inscrire

SFR : "le sens de l’histoire, c’est que notre FttB devienne du FttH", entre 2020 et 2025

L’opérateur au carré rouge a annoncé en avril dernier sa volonté de moderniser dès 2020 la colonne montante pour transformer le fttb en ftth. Un rétropédalage préparé sur lequel est revenu hier Alain Weill, PDG d’Altice Europe.

"Cela va démarrer dès 2020, et cela va se faire dans les cinq ans qui suivent. Mais ce qui est le plus important aujourd’hui, dans la vie quotidienne des utilisateurs, c’est de passer de l’ADSL à la fibre. Quand on a accès au FttB après avoir eu l’ADSL, c’est déjà un progrès considérable" a confié Alain Weill dans une interview accordée à nos confrères de Degroupnews en marge de l’officialisant de plusieurs accords sur la fibre en Bretagne.

Si SFR déploie aujourd’hui du 100% FTTH, l’opérateur va donc bel et bien migrer ses abonnés coaxial vers la fibre progressivement. Côté chiffres, c’est le flou total puisqu’il est aujourd’hui impossible de connaître le nombre exact d’abonnés FTTB de la filiale d’Altice, ceux-ci étant mélangés aux clients fibre dans ses comptages mais une chose est sûre et même officielle, sur les 12 millions de prises raccordables de SFR, 8 millions sont en FTTB. Cette stratégie de recentrage sur la fibre, l’opérateur l’a mise en place en 2017, en permettant ainsi à ses clients de choisir parmi les technologies disponibles.

Selon le PDG d’Altice Europe, cette intention de rénover ses clients pour transformer son réseau coaxial en fibre suit inévitablement le cours des choses : " Le FttB permet déjà d’avoir le Gigabit, ce qui est totalement suffisant pour l’usage de 98% des utilisateurs, pour regarder la télévision, regarder Netflix, faire ses achats en ligne et utiliser Internet comme ils le souhaitent. Par contre pour quelques usages, notamment les jeux vidéo, sur lesquels il y a besoin de remonter de la data de façon importante, il est préférable de passer à la fibre. Donc de toutes façons, le sens de l’histoire, c’est que notre FttB devienne du FttH."

Pour rappel, à la suite du rachat de SFR par Numéricable, les nouveaux abonnés SFR se sont vus systématiquement connectés au réseau câble de l’opérateur (si celui-ci était présent) même si le FTTH était disponible. Cela permettait à l’opérateur d’amortir son réseau câblé, et c’est une des raisons pour lesquelles il avait un peu laissé à l’abandon le déploiement de la fibre. 

Par ailleurs, Alain Weill est revenu sur les objectifs pour le moins ambitieux de SFR d’ici 2020 : " Nous avons un programme de 1,3 million de prises FttH sur le territoire en 2019, actuellement notre groupe fabrique 3.500 prises par jour. Le rythme est là." Et d’ajouter que "les choses ont bien évolué : aujourd’hui, la demande est très forte. Elle l’était moins il y a quelques années, et les opérateurs étaient moins motivés, sans doute, pour aller vite".
 
L’Arcep a toutefois récemment appelé SFR mais aussi Orange à mettre un coup d’accélérateur en zone AMII. A la fin du premier trimestre 2019, environ 50 % des locaux des communes sur lesquelles l’opérateur historique s’est engagé et 40 % pour la filiale d’Altice ont été rendus raccordables, a constaté le régulateur avant de rappeler que pour atteindre leurs objectifs, "il est nécessaire que les opérateurs intensifient le rythme de ces déploiements." Pour rappel, la première échéance des engagements porte sur au moins 92 % de locaux raccordables à fin 2020, le complément devant être « raccordable à la demande ».

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (39)
Afficher les 24 premiers commentaires...
Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
6063 points
Posté le 21 juin 2019 à 14h41 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jinge333 a écrit
Il ne faut pas confondre les montants déclarés investis par Free dans la fibre, et les investissements FTTH. Free s'est longtemps vanté d'investir dans la fibre, mais il s'agissait principalement du coeur de réseau (puis du réseau de collecte du mobile). Ca fait peu de temps que Free fait du FTTH de façon significative (et encore, si on compare à SFR ou Orange, c'est assez ridicule, et c'est bien dommage pour Free à long terme, c'est encore Orange qui va se gaver au final)

Bonjour jinge333

Allez, je vous le remets :

Progressions clients en THD 2018/2019

  2018 T1 2018 T2 2018 T3 2018 T4 2019 T1 Total
SFR 96 000         56 000         64 000        67 000          63 000        346 000  
Orange      130 000        131 000        158 000        188 000        169 000        776 000  
Free        90 000          88 000       101 000       148 000       150 000        577 000  
ByT        64 000          62 000          76 000        102 000          94 000        398 000  

Nombre clients THD en milliers (FTTB + FTTH)

T1 2018 T2 2018 T3 2018 T4 2018 T1 2019
SFR 2161 2217 2281 2348 2411
Orange 2129 2260 2418 2606 2775
Free 646 734 835 983 1133
ByT 725 787 863 965 1059

Le classement THD reste encore dépendant du FTTB pré-existant, mais SFR a perdu sa 1ère place en T2 2018. Je vous accorde que je parle pas d'investissements ou de prises éligibles mais de clients réels. Mais après tout n'est-ce pas le but ?

Posté le 21 juin 2019 à 15h20 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ben dites moi, c'est un déluge de spécialistes mais, malgré tout au final personne n'en sait rien !!

Posté le 21 juin 2019 à 17h02 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Busyspider a écrit
Bonjour <<l’opérateur au="" carré="" rouge="" a="" annoncé="" en="" avril="" dernier="" sa="" volonté="" de="" moderniser="" dès="" 2020="" la="" colonne="" montante="" pour="" transformer="" le fttb en="" ftth<<<="" ce="" serait="" intéressant="" (utile)="" que="" sfr="" précise="" son="" mode="" d'emploi,="" car="" je="" sache="" une="" d'un="" immeuble="" demande="" mise="" place ="" un="" accord ="" ag="" des="" co="" propriétaires="" .="" ensuite="" ces="" installations="" dans="" les="" colonnes="" montantes,="" installées="" par="" opérateur="" d'immeuble="" sont="" obligatoirement="" mutualisables="" et="" tous="" autres="" opérateurs="" commerciaux="" peuvent="" venir="" se="" raccorder="" ..="" il="" ne="" suffit="" pas="" dire="" l'on="" va="" montante,="" cela="" peut="" passer="" ainsi,="" il ="" y="" procédures ="" à="" respecter.="" lire="" arcep="" guide="" fibre="" pdf="" toute="" proposition="" d’un="" installer="" lignes="" très="" haut="" débit="" optique="" est="" inscrite="" droit="" l’ordre="" du="" jour="" prochaine="" assemblée="" générale="" copropriétaires,="" qui="" tenue="" statuer="" sur="" cette="" plus="" tard="" douze="" mois="" suivant="" date="" réception="" celle-ci="" le="" syndicat="" copropriétaires..="" l’opérateur="" d’immeuble="" équipe="" ainsi="" l’immeuble="" installe="" point="" mutualisation="" lequel="" donne="" accès="" réseau="" l’ensemble="" fournisseurs="" d’accès="" internet,="" aussi="" appelés="" commerciaux.="" <="" blockquote="">
"Il ne suffit pas de dire que l'on va moderniser la colonne montante, cela ne peut pas se passer ainsi, il  y a des procédures  à respecter."
C'est vrai, c'est pour cela qu'en Juin 2018, Free avait voulu faire passer au sénat "l'amendement SFR" qui l'autorisait à intervenir sur les colonnes montantes des immeubles câblés, pour les remplacer par de la fibre, sans avoir à demander l'autorisation de la co-propriété.
Mais l'amendement n'avait même pas été étudié, retoqué par la commission qui préparait l'examen.
Donc SFR ne peut pas remplacer son câble comme cela. Et en plus, il doit être mutualisable, donc passer par un Point de Mutualisation.
En plus, on peut rappeler que la plupart des zones câbles sont des ZTDs ou ZMDs, qui sont prévues d'être finies de fibrer en 2020 ou 2022 au pire, donc quel sens cela aurait de fibrer en double ? SFR n'aura qu'à utiliser les fibres déjà en place.
Et pour le consommateur, autant que le câble reste en place, cela lui fait une solution alternative, au cas où, et sert en tout cas pour l'instant à recevoir la TV par la TNT...

Posté le 21 juin 2019 à 17h56 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

SFR-Numericable, le grand inventeur de la fausse fibre mais vrai cable coaxial dont la voie de retour est carrément minable par rapport à la "vraie" fibre.

Heureusement que l'interdiction des publicités "presque fibre" ont permis d'arrêter les arnaques ou les désillusions.

Posté le 21 juin 2019 à 19h41 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Bonjour

Est-ce que quelqu'un sait si Free compte arriver sur les zones AMII de SFR comme il le fait déjà pour Orange. Mon agglomération est fibré en FTTH par SFR, j'ai reçu les propositions de SFR, d'Orange mais Free n'est pas disponible s'est de plus en plus rageant.

Dans mon quartier avant quand je cherchais un réseau WIFI disponible je voyais les box de mes voisins et nous étions plusieurs à avoir des freebox. Maintenant, je suis le seul mes voisins sont passés chez orange ou SFR. Il n'y a pas photo le sens de l'histoire s'est bien le FTTH pas l'ADSL même agrégée à la 4G.

@+

Posté le 21 juin 2019 à 20h25 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
gdnico a écrit
Les clients qui sont déjà en câble n'ont pas de révolution en passant par la fibre.

C’est à peu près vrai d’un point de vue technique, mais voyons les choses d’un point de vue commercial et concurrence.

Les clients qui sont en cables ne sont servi que par SFR, et Bouygues et leur accord de mutualisation. je mets de côté certaines promos d’opérateurs alternatifs en sous-traitance.

Ces clients sont donc totalement soumis à la politique commerciale de SFR plus Bouygues.

Leur proposer la fibre c’est leur offrir la possibilité de faire jouer la concurrence, et ça SFR ne le voulait pas.

Et comme le dit BusySpider le Ftth en colonne montante c’est l’ouverture à la concurrence.

Posté le 21 juin 2019 à 21h31 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Auzance a écrit
jinge333 a écrit Il ne faut pas confondre les montants déclarés investis par Free dans la fibre, et les investissements FTTH. Free s'est longtemps vanté d'investir dans la fibre, mais il s'agissait principalement du coeur de réseau (puis du réseau de collecte du mobile). Ca fait peu de temps que Free fait du FTTH de façon significative (et encore, si on compare à SFR ou Orange, c'est assez ridicule, et c'est bien dommage pour Free à long terme, c'est encore Orange qui va se gaver au final) Je n'ai pas le temps de vous retrouver les chiffres. Mais ce que vous dites est totalement faux. Quand Orange a mis en place son intention d'investir 1 milliard sur 5 ans dans la FTTH, Free était dans le même ordre de grandeur. Les recrutements actuels de Free dans la FTTH prouvent que, au contraire, ils ont fait les choses sur le long terme. Si bien que Bouygues et SFR ont bien du mal à suivre, dans cette techno...

Ce que je dis n'est pas totalement faut, au contraire. Free compte ses investissements "fibre", quand Orange compte ses investissements FTTH à part. Comparer les deux n'a pas de sens. C'est ce que les analystes ont toujours fait, mais pour avoir épluché les comptes des deux lors d'une mission, c'est bien différent. 

Si Orange mélangeait toute sa fibre, ils auraient aussi un paquet de fibre marine sous les océans, et là les investissements sont bien supérieurs. Orange a également de la fibre FTTO pour les entreprises, ça compte pour un bon nombre de prises. sauf être une entreprise, on choisit la fibre.

Bref, Free met tout dans le même panier, et Orange ne détaille que le FTTH il me semble.

Free a bien déployé de la fibre, mais pas forcément du FTTH, plutôt du coeur de réseau (pour preuve, ils ont mis trèèès longtemps à arriver à 100k abonnés, alors que quand on a le choix entre la fibre Free et le cuivre, 

Posté le 21 juin 2019 à 21h38 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
jinge333 a écrit Il ne faut pas confondre les montants déclarés investis par Free dans la fibre, et les investissements FTTH. Free s'est longtemps vanté d'investir dans la fibre, mais il s'agissait principalement du coeur de réseau (puis du réseau de collecte du mobile). Ca fait peu de temps que Free fait du FTTH de façon significative (et encore, si on compare à SFR ou Orange, c'est assez ridicule, et c'est bien dommage pour Free à long terme, c'est encore Orange qui va se gaver au final) Bonjour jinge333
Allez, je vous le remets : Progressions clients en THD 2018/2019   2018 T1 2018 T2 2018 T3 2018 T4 2019 T1 Total SFR 96 000         56 000         64 000        67 000          63 000        346 000   Orange      130 000        131 000        158 000        188 000        169 000        776 000   Free        90 000          88 000       101 000       148 000       150 000        577 000   ByT        64 000          62 000          76 000        102 000          94 000        398 000   Nombre clients THD en milliers (FTTB + FTTH) T1 2018 T2 2018 T3 2018 T4 2018 T1 2019 SFR 2161 2217 2281 2348 2411 Orange 2129 2260 2418 2606 2775 Free 646 734 835 983 1133 ByT 725 787 863 965 1059 Le classement THD reste encore dépendant du FTTB pré-existant, mais SFR a perdu sa 1ère place en T2 2018. Je vous accorde que je parle pas d'investissements ou de prises éligibles mais de clients réels. Mais après tout n'est-ce pas le but ?

Je parlais effectivement des prises plus que des clients. 

Je n'avais pas vu ces chiffres récemment, Bouygues aurait dont quasi autant de clients fibre que Free? (ils ont 300 ou 400k clients FTTB il me semble suite au rachat de la branche de darty notamment)?

Mais en tout cas c'est bien de voir que Free se bouge enfin, car ils ont mis du temps! Ils n'ont pas été leaders dans l'histoire, loin de là...

Ce qui est dommage c'est que le déploiement actuel morcelé va induire forcément une hausse des prix de l'abonnement (du moins de la location de la boucle locale)...

Posté le 21 juin 2019 à 21h53 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jinge333 a écrit
Ce que je dis n'est pas totalement faut, au contraire. Free compte ses investissements "fibre", quand Orange compte ses investissements FTTH à part. Comparer les deux n'a pas de sens. C'est ce que les analystes ont toujours fait, mais pour avoir épluché les comptes des deux lors d'une mission, c'est bien différent.  Si Orange mélangeait toute sa fibre, ils auraient aussi un paquet de fibre marine sous les océans, et là les investissements sont bien supérieurs. Orange a également de la fibre FTTO pour les entreprises, ça compte pour un bon nombre de prises. sauf être une entreprise, on choisit la fibre. Bref, Free met tout dans le même panier, et Orange ne détaille que le FTTH il me semble. Free a bien déployé de la fibre, mais pas forcément du FTTH, plutôt du coeur de réseau (pour preuve, ils ont mis trèèès longtemps à arriver à 100k abonnés, alors que quand on a le choix entre la fibre Free et le cuivre, 

Je comprends mieux ce que vous vouliez dire.

Cependant, si les choses sont très cloisonnées chez Orange, elles le sont beaucoup moins chez Free.

Free est l'opérateur le plus convergent. Rappelons-nous d'ailleurs qu'Orange voulait faire payer plus cher à Free les fibres qu'il utilisait pour relier ses sites mobiles : Orange n'appréciait pas que Free utilise un dispositif prévu pour le fixe, ce pour acheminer du trafic provenant du mobile.
https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/la-cour-dappel-de-paris-confirme-integralement-la-decision-de-larcep-dans-un-differend-opposant-fr.html

Il en va de même pour le dégroupage et la FTTH. Chez Free, les enjeux sont les mêmes : les NRA dégroupés, c'est-à-dire reliés en fibre optique au réseau longue distance, sont progressivement migrés en NRO.

Difficile, dans ces conditions, de dissocier la fibre destinée aux NRA, celle dédiée aux NRO et celle des sites mobiles.

Toujours est-il que, ces investissements permettent à Free de creuser l'écart chaque trimestre avec les 2 autres opérateurs alternatifs. SFR, qui a choisi la stratégie de s'appuyer sur son réseau FTTB est, pour la FTTH, loin derrière.

En 2025, quand SFR aura terminé ses travaux de bascule FTTB vers FTTH, Free aura 5 millions d'abonnés FTTH, s'il conserve son rythme actuel de 150000 raccordements par trimestre, soit l'équivalent de 78% de son parc d'abonnés actuel.

Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
6063 points
Posté le 22 juin 2019 à 00h50 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jinge333 a écrit
Je parlais effectivement des prises plus que des clients.  Je n'avais pas vu ces chiffres récemment, Bouygues aurait dont quasi autant de clients fibre que Free? (ils ont 300 ou 400k clients FTTB il me semble suite au rachat de la branche de darty notamment)? Mais en tout cas c'est bien de voir que Free se bouge enfin, car ils ont mis du temps! Ils n'ont pas été leaders dans l'histoire, loin de là... Ce qui est dommage c'est que le déploiement actuel morcelé va induire forcément une hausse des prix de l'abonnement (du moins de la location de la boucle locale)...

Bouygues a depuis le début environ 400k FTTLB. Donc 663k en FTTH environ. Ils sont fâchés avec SFR, donc je suppose que sans faire de bruit ils sont un peu partout. Je ne pense pas que ce soit lié à Darty, ça c'était pour les NRA il me semble.

Free c'est une autre histoire. Il y a eu une trop longue étape P2P, des hésitations sur les PMZ, un accord de co-investissement Orange d'abord limité à certaines villes puis généralisé, à présent des arrivées en RIP et peut être en AMII SFR. Le recrutement devrait s'accélérer, après un début très progressif. Sa gamme tarifaire actuelle est moins claire que chez d'autres, je ne sais pas si ça gêne. Moins que le fait d'avoir été longtemps absent sur des zones déjà éligibles chez d'autres, sans pour autant avoir donné de prévisions claires.

Orange reste tranquille, en petites foulées je pense, forts de leur belle avance. Free vient de passer une vitesse, Bouygues est très honorable.

L'avantage initial de SFR avec un gros réseau FTTLA (Numéricâble) diminue, c'est pourquoi je ne vois pas du tout pourquoi mener des discussions de salon sur une éventuelle évolution. Leurs CMTS ne sont plus saturés, les clients vont mieux depuis Docsis 3.0. Ce serait disperser les efforts au lieu de les rendre plus efficaces sur le FTTH qu'ils ont déjà du mal à vendre. Sans parler du coût de l'évolution et du temps nécessaire.

Voilà pourquoi je pense que Mr Weill est plus à sa place dans la comm et les médias. Ses déclarations sur les projets techniques sont sujettes à caution.

Posté le 22 juin 2019 à 03h03 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter
Busyspider a écrit
Bonjour,

Ce serait intéressant (utile) que SFR précise son mode d'emploi, car que je sache une colonne montante d'un immeuble demande pour sa mise en place  un accord  en AG des co propriétaires .

Ensuite ces installations dans les colonnes montantes, installées par un opérateur d'immeuble sont obligatoirement mutualisables et tous les autres opérateurs commerciaux peuvent venir se raccorder ..

Il ne suffit pas de dire que l'on va moderniser la colonne montante, cela ne peut pas se passer ainsi, il  y a des procédures  à respecter.

Oui et Non, pas si Numéricâble a déjà installé une colonne montante en câble (avec accord), comme c'était le cas dans la copro avant, au bout, il me semble d'une dizaine d'année comme plus personne n'avait un abonnement au câble, Numéricâble avait demandé s'il retirait ou pouvait laisser l'installation... On avait décidé de laisser...
Ensuite Free se propose de devenir opérateur d'immeuble fibre, acceptation de la copro, désistement de Free et c'est ensuite SFR avant sa vente qui devient opérateur d'immeuble fibre...
Les câbles cuivre ont disparu de la colonne montante !! Et quelques fibres Orange montent chez ses clients...
Maintenant Free, Orange et SFR ont de la fibre qui rentre dans la cave de l'immeuble (ZTD) mais personne n'a jamais donné l'accord en AG à Free ou Orange de s'installer en plus dans la cave, alors qu'il y avait eu un votre pour que SFR (avant vente) devienne opérateur d'immeuble...
Je pense que dans d'autres immeubles SFR/Numéricâble va tout simplement chercher à devenir opérateur d'immeuble dans les colonnes où se trouve déjà le câble, s'il obtient l'accord en AG c'est suffisant.
De l'autre, entre la théorie et la pratique, il y a souvent un monde, comme il existe un droit à la fibre, un locataire a bien fait installer de la fibre Orange dans l'appartement qu'il loue, sans aucun accord de la copropriété quant à la pose des goulottes dans les parties communes entre la colonne montante et l'appartement, super moche, tout en apparent, trou dans le cadre de sa porte...Et en plus avec de la fibre quasiment en angle droit pour suivre les contours des murs.... ALORS... pfffff.
Et c'est bien le problème, apparemment Free veut MAINTENANT faire VITE avec la fibre et en général vite n'est pas gage de qualité, suffit de voir l'installation d'Orange chez ce voisin. cry
Posté le 22 juin 2019 à 07h40 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Actuellement, le câble de SFR/NC n'empêche pas leur concurrents de venir installer leur fibre. Ils veulent donc devenir opérateurs flbre d'immeubles, tout en conservant leur rente auprès des copros.

Parce que si la fibre est actuellement déployée gratuitement, le câble de SFRNC est lui adossé à une rente auprès des copros. Une rente dont ces copros pourraient bien finir par se débarrasser. 

Drahi/Weill ne feraient rien s'il n'y avait pas de billet au bout. Et améliorer la connexion de leurs pigeons n'est certainement pas la première de leurs préoccupations. Certainement pensent-ils déjà à comment généraliser cette rente. 

Posté le 22 juin 2019 à 11h50 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Black Storm a écrit
Bonjour Est-ce que quelqu'un sait si Free compte arriver sur les zones AMII de SFR comme il le fait déjà pour Orange. Mon agglomération est fibré en FTTH par SFR, j'ai reçu les propositions de SFR, d'Orange mais Free n'est pas disponible s'est de plus en plus rageant. Dans mon quartier avant quand je cherchais un réseau WIFI disponible je voyais les box de mes voisins et nous étions plusieurs à avoir des freebox. Maintenant, je suis le seul mes voisins sont passés chez orange ou SFR. Il n'y a pas photo le sens de l'histoire s'est bien le FTTH pas l'ADSL même agrégée à la 4G. @+

Bonjour

Free ne compte pas, il l'a fait, un accord est conclu et les premières adresses sont éligibles depuis peu  dans la banlieue de La Rochelle et même sur la ville de la Rochelle dans certains quartiers. Mais pour  la suite  oui y'a du retard forcément par rapport à la ZMD Orange.  çà va venir il faut encore pas mal de patience.

Posté le 22 juin 2019 à 15h30 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

En lisant ces posts il est très facile de voir ceux qui sont abonnés chez SFR-Numericable.

L'opérateur inventeur de la fausse fibre (vieux réseau câblé datant des années 1980-1990) ne peut plus prétendre que cette vieille technologie dont la voie de retour est minable et très largement affectée par la vétusté des composant passifs en place, se met enfin à vouloir investir dans la vraie fibre.

Posté le 22 juin 2019 à 23h38 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Le sens de l'histoire aurait été que SFR n'abandonne pas les investissements  FTTH après le rachat par Numericâble, que les zones câble qu'il a abandonnées à l'époque à Orange, et bien il continue à y déployer le FTTH, ce qui aurait été une façon de transformer le FTTB et FTTH.

L'investissement pour augmenter les débits du câble, la priorisation donnée au câble même quand le FTTH était disponible, tout cela c'est du gâchis, qui a fait prendre du retard à SFR dans le FTTH, dans lequel il était en 2eme position après Orange, avant son rachat.

Le câble, cela va être pour SFR/Numericâble, le sparadrap du capitaine Haddock, ou comment arriver à s'en débarrasser.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide