Freezone S'inscrire

Micmac autour d’une nouvelle antenne Free Mobile

Une alternative pour l’implantation d’une antenne Free avait été mise sur la table par l’opérateur et semblait satisfaire les riverains opposés au projet. L’option n’a toutefois pas été retenue par le maire. De quoi provoquer l’incompréhension et la colère.

En fait, non. Voilà le ressenti de certains habitants d’Yzeure lorsqu’ils ont reçu un courrier de la commune daté du 12 novembre leur annonçant le choix unanime d’implanter l’antenne-relais 4G de Free à proximité du centre culturel Yzeurespace. Il s’agit de la première possibilité validée en juillet 2020 par la mairie, mais ne convenant pas aux riverains.

Regroupés au sein d’un collectif, ceux-ci pensaient en effet acquise l’implantation du côté des Ozières, vers le parking. Ce second choix avait été proposé par l’opérateur lui-même lors d’une réunion organisée en petit comité avec le maire Pascal Perrin, les riverains et Free. Une seconde réunion arrivant d’ailleurs après une première réunion houleuse en septembre dernier où plus de 150 opposants étaient présents.

Une alternative satisfaisante proposée par Free

Moins efficace, la seconde possibilité suggérée par Free permettait toutefois de calmer les esprits et de pouvoir faire avancer le projet. Cet autre emplacement pour l’antenne-relais assurait en effet un éloignement des habitations, de la crèche et de la salle de spectacle sur fond de craintes exprimées concernant les ondes.

Il apparaissait ainsi comme une "hypothèse sérieuse" aux yeux des riverains. "Le 4 novembre, on était dans une position d’ouverture, de compromis. Certes, c’était moins performant aux Ozières, mais viable et satisfaisant pour reprendre les mots de l’opérateur", expliquent les membres du collectif.

Mais aucune promesse

Alors qu’ils partaient "confiants" de la seconde réunion, les habitants voient dans cette décision quelque chose d’"obscure" et un "déni de démocratie". Le collectif a décidé de se tourner vers la justice administrative pour faire entendre sa voix et de faire appel au service juridique de l’association Robin des toits.

De son choix, le maire Pascal Perrin indique n’avoir jamais "promis que l’hypothèse des Ozières allait être retenue". Selon lui, la réunion du 4 novembre n’avait rien d’une "réunion décisionnelle". La décision a en effet été prise le 10 novembre.

Le choix de garder la zone de la salle culturelle s’explique notamment par l’antenne moins haute (31 mètres au lieu de 36) et la possibilité de mieux la dissimuler grâce aux arbres. L’élu a aussi retenu l’argument de la couverture moins optimale qu’avec une implantation à Ozières, un lieu par ailleurs "destiné à rester une base de loisirs naturelle".

Source : La Montagne (édition papier)

Retrouvez toute l'actualité de Free Mobile

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (5)
Posté le 19 novembre 2020 à 15h55 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

je me demande bien comment cela va se passer pour les antennes 5G!!!!

Posté le 19 novembre 2020 à 16h04 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Surtout pas les Robins des toits, à cause d'eux des millions d'enfants se ramassent des ondes plein la tête. Et ils le revendiquent.

Posté le 19 novembre 2020 à 19h58 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Pour info, les responsables locaux et les habitants devraient plutôt s'inquiéter de la présence fréquence dans les sous-sols de ce territoire, du fameux gaz radon qui est hautement cancérigène (il est réellement radioactif). Des directives et arrêtés ont été publiés récemment à ce sujet.

Et comme toujours, les antennes Free ont bon dos. undecided

Posté le 21 novembre 2020 à 15h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ridicule cette sortie sur le radon, gaz naturel qui ne touche personne dans la vraie vie  (je te laisse te renseigner un minimum) d’autant plus qu’après vérification la commune n’a qu’un potentiel radon que catégorie 1/faible ! 

Posté le 23 novembre 2020 à 16h14 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

C'est ça, le radio ne serait pas cancérigène et personne ne risquerait rien ?

Pour se faire son opinion sur le sujet :

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2017/03/27/ottange-la-menace-radon-prise-tres-au-serieux

De plus, l'aglomération concernée dans cette news a clairement signalé le radon dans son PLU et a bien publié des recommandations en raison de sa présence localement.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide